Un réfugié syrien chrétien : « Même si vous n’aimez pas l’entendre, une grande partie des réfugiés souhaite islamiser l’Allemagne. Ils auront le dessus dans quelques générations. »

Entretien avec Paul, un réfugié syrien: « Même si vous n’aimez pas l’entendre, une grande partie des réfugiés souhaite islamiser l’Allemagne morceau par morceau… »

Paul (nom modifié) est en Allemagne depuis environ trois ans. Ce n’est que récemment qu’il a reçu son statut de réfugié reconnu pendant un an, avec une protection subsidiaire.Arrivé en Allemagne, il a travaillé comme traducteur pour l’Office fédéral allemand de l’immigration et des réfugiés (BAMF) ainsi que pour les institutions sociales au sein du centre d’accueil de l’État (LEA) et dans d’autres institutions pour 0,80 € / heure – mais Paul a toujours voulu être actif.

Paul parle assez bien l’anglais, son allemand s’améliore de plus en plus. Nous avons eu de nombreuses discussions avec Paul au cours de ces dernières années. Souvent, il était au bord des larmes, par déception, mais aussi en raison de sa colère contre d’autres « réfugiés ». (…)

Paul raconte : La plupart des réfugiés ne sont pas venus en Europe, et surtout en Allemagne, parce qu’ils ont été opprimés, persécutés, condamnés ou même victimes de discrimination. Non, c’est le contraire.

En tout cas, je voudrais profiter de la paix et de la tranquillité ainsi que quelques autres réfugiés. J’apprends l’allemand, j’espère avoir un bon travail. Mais ici aussi, il y a souvent de l’inquiétude et des discussions entre les réfugiés. Je le dis et vous pouvez tout utiliser:

En fait, la plupart des réfugiés ne sont pas venus en Europe, en particulier en Allemagne, parce qu’ils ont été opprimés, persécutés, condamnés ou même victimes de discrimination. Non, c’est le contraire. (Extrait du chat : ) En fait, la plupart de ces réfugiés sont venus en Europe en général et en Allemagne en particulier, non pas parce que leur vie était menacée, ni parce qu’ils étaient réprimés, persécutés, opprimés et victimes de discrimination raciale ou sectaire, c’est tout à fait au contraire. (…). Ils sont venus ici pour diverses raisons, mais pas nécessairement à la recherche de sécurité et de protection.

Tout le chaos et la tragédie de la guerre et des destructions ont commencé lorsque de nombreux habitants des Émirats, notamment d’Arabie saoudite et du Qatar, ont envahi la Syrie.

La majorité de ces migrants ont rapidement constitué et organisé des groupes pour faire venir des soi-disant réfugiés directement en Europe. La Turquie, avec le gouvernement Erdogan, a été impliquée et a ouvert les frontières pour permettre le mouvement des réfugiés en Europe (Nd Schwarze Rose : Le même gouvernement que l’UE rétribue à présent à coups de milliards, ainsi l’Europe s’est fait piéger deux fois.).

Beaucoup de ces réfugiés ont été directement impliqués dans la guerre en Syrie. Nombre d’entre eux se battaient déjà pour ou contre la politique d’Assad en Syrie. Ou encore, certains ont même rejoint l’IS. Nombre d’entre eux sont des incubateurs, des meurtriers et des terroristes ou des collecteurs de dette. Et tous ces gens sont venus en Europe, en Allemagne, sans scrupules (dans une autre discussion, Paul mentionne que sa femme souffre énormément car elle doit encore rester en Syrie, mais d’autres personnes qui sont musulmanes et agressives ont été reconnues comme réfugiés en Allemagne. Cela montre également où notre administration ne fonctionne pas).

Lire aussi:  La directrice d'une ONG explique comment piéger ces «abrutis» d'agents aux frontières (VIDEO)

Et l’une des raisons était la situation démographique en Allemagne, les gens ont été vraiment poussés en Allemagne et envoyés. Cela a été présenté en Syrie ainsi que dans d’autres pays arabes. Et il était clair que les réfugiés eux-mêmes n’avaient aucun problème avec la démographie puisqu’ils avaient des familles nombreuses.

D’un point de vue religieux, tout est recherché. La religion (musulmane) permet à un homme d’épouser jusqu’à quatre femmes et d’avoir plusieurs enfants. Ce n’est un secret pour personne que la plupart des réfugiés sont des musulmans sunnites. Ils font un calcul simple : ils sont convaincus que la situation ici changera complètement dans deux ou trois décennies, et qu’elle leur sera favorable…

– Vous croyez donc vraiment qu’un jour ils auront le dessus en Europe?

Paul: Ils ne le croient pas seulement, ils en sont convaincus. Et cela semble être leur mission.

– Non, sérieusement, quelles sont les vraies motivations…?

Paul: La première raison est clairement le religieux. La deuxième raison le financier. Ils sont venus en Allemagne avec la certitude absolue que telle est la volonté de leur Dieu, le seul Dieu (Allah). Paul écrit en anglais « leur Dieu, le Dieu musulman parce qu’ils considèrent que la religion de Dieu est l’islam et tous (les adeptes) des autres religions sont des infidèles et méritent la mort. »

Ils sont convaincus qu’ils ont le mandat de répandre leur foi, l’islam, en Europe, et d’ouvrir grand les portes – ce dont ils ont à peine besoin, les portes sont déjà grandes ouvertes.

Et leur priorité selon leur échelle d’importance se trouve la capture du Vatican pour voir flotter sur le dôme de la Basilique Saint-Pierre le drapeau islamique et pour éliminer tout ce qui rappelle les chrétiens ou le christianisme. Ils sont, pour la plupart, vraiment rétrogrades, des conservateurs traditionnels. Même de nombreux musulmans parmi les Turcs se demandent quel type de musulmans ont immigré en Allemagne.

– Mais Paul, désolé, ce ne sont pas tous ceux qui viennent ici qui pensent ainsi.

Paul: Je ne peux que vous raconter ce que j’ai vécu ici depuis mon arrivée. Nombre d’entre eux refusent d’évoluer et de s’intégrer dans la société. Ils considèrent leur religion et leurs lois comme vraies et ils ne se soumettront jamais ici.

J’ai récemment lu une statistique, seulement 11% possèdent un travail à temps plein. La plupart d’entre eux préfèrent vraiment profiter de l’aide sociale, qui est généreuse en Allemagne. Il y a quelque chose de commun, de nombreux réfugiés ont plusieurs enfants, ils vivent ici différemment et ils sont convaincus qu’ils peuvent prendre notre argent, celui des mécréants chrétiens, que c’est « halal » (licite). En plus, c’est également leur mission…

Lire aussi:  « Trop, c’est trop ! » : le Premier ministre australien annonce vouloir faire baisser l’immigration légale

– Es-tu si critique parce que ta famille et toi avez toujours été chrétiens?

Paul: Mais non, j’ai souvent mentionné que nous coexistions pacifiquement en Syrie, côte à côte, sans aucun problème, jusqu’à ce que… tout commence en Syrie avec un islam conservateur d’Arabie saoudite.

Malheureusement, il y a vraiment beaucoup d’hommes réfugiés ici, des sectaires, qui veulent faire pression sur les autres encore plus. Pour moi, ce sont des bombes à retardement. Des fanatiques religieux. Je suis moi-même réfugiée, mais reconnaissant d’être en sécurité ici. Ces gens – et j’ai acquis de l’expérience en Syrie après le déclenchement de la guerre – ils sont dangereux, ils kidnappent, ils répandent la peur et ils aiment aussi s’opposer aux chrétiens. Ils aiment semer la peur.

Il existe également de nombreuses infrastructures islamiques ici. Il y avait beaucoup de musulmans avant cela, en particulier la communauté turque est grande (en Allemagne). Une fois encore, Bashar Al Assad n’a opprimé personne, tout a commencé avec l’influence des musulmans immigrés et de leur wahhabisme. Le président n’était pas sunnite. C’était le plus gros problème. La Syrie n’a jamais été – et tout le monde peut en témoigner – un État sectaire strictement religieux. Je ne dis pas non plus qu’Al Assad, sa famille et le gouvernement sont tous des anges, mais une chose est sûre: nous avions un bon système d’éducation et de santé qui tenait également compte de la population la plus pauvre.

Les choses les plus importantes ne nous faisaient pas défaut. Avec les groupes dissidents et la terreur en Syrie, nous avons traversé une période difficile. Et malheureusement, certaines personnes sans conscience sont maintenant ici aussi. Je voudrais vous rappeler que la Syrie était autrefois un pays chrétien.

Les réfugiés savent où ils sont allés. Ils veulent donc défier l’Allemagne et l’Europe. Les musulmans modérés élèvent à peine leurs voix contre les musulmans conservateurs – par peur. Quatre-vingts pour cent des musulmans parmi les réfugiés ici étaient clairement derrière le président Erdogan dans la crise entre l’Allemagne et la Turquie.

J’ai eu beaucoup de discussions au camp et j’ai toujours demandé : Vous avez été accepté ici, vous avez une protection, vous recevez beaucoup d’argent, alors pourquoi êtes-vous contre l’Allemagne? Ils ont toujours répondu avec plein de conviction qu’Erdogan est un musulman comme eux et qu’il est bon qu’il offre à l’Occident une opposition. Cela nous travaille beaucoup, ma femme et moi.

On le voit partout, comme en Égypte et en Irak, les chrétiens sont expulsés, persécutés et également tués. Je vis et souffre ici en silence …

Tichyseinblick.de

Recherches et traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com