Quand Nicolas Canteloup, agent de Macron, compare les « Gilets jaunes » aux nazis

Le lundi 20 novembre, par le biais d’une imitation d’Emmanuel Macron, Nicolas Canteloup, l’imitateur vedette de la chaîne française TF1, s’est lâché en déclarant : « Le mouvement des Gilets jaunes a libéré la parole raciste, je suggère donc qu’on rebaptise les Gilets jaunes, les Chemises brunes… »

Canteloup, sous couvert d’un humour bon enfant, n’hésite pas ici à envoyer un message politique nauséabond ! Comparer des centaines de milliers de Français aux membres de l’ignoble organisation paramilitaire nazie de Hitler est une double infamie (on appelait, à partir de 1925, « Chemises brunes » les nazis membres de la SA ou Sturmabteilung).

C’est d’abord salir d’une manière inacceptable  un mouvement populaire qui ne porte en lui aucune idéologie malsaine, mais c’est aussi galvauder l’horreur que furent les exactions des hommes de Hitler, de Göring puis de Röhm.

Si des propos inadmissibles ont été proférés de façon très isolée par quelques individus portant des gilets jaunes, de quel droit insulter l’ensemble des Gilets jaunes en osant les comparer à des Nazis ?! Le sacro-saint « pas d’amalgame » n’a donc pas lieu d’être quand il s’agit de gens qui s’opposent à la politique d’Emmanuel Macron !

Mais Canteloup est peut-être en mission commandée, lui dont le producteur, Jean-Marc Dumontet, est un très fidèle soutien du président de la République dont il a l’oreille (comme le rappelait, par exemple, le journal Les Échos daté du 23/02/2018).

Dumontet a même travaillé pour le candidat Macron afin d’améliorer les prestations des meetings de ce dernier ! Le producteur de Canteloup est un macroniste amoureux, il déclarait : « J’ai, avec Emmanuel Macron, un peu le même rapport qu’avec mes artistes. Je lui dis tout avec tendresse et bienveillance. »

Lire aussi:  Une femme en burqa chez Cyril Hanouna suscite le malaise

Comme c’est touchant…

Lors de cette même émission, le président du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, sera traité par Canteloup et ses auteurs de « con » pour ses positions sur l’immigration et, comme par hasard, alors que les relations entre Macron et le président Donald Trump ne sont plus au beau fixe, on entend un Canteloup faire dire à Donald Trump : « J’approuve le racisme de Laurent Wauquiez. »

Alors, ne soyons pas dupes des grosses ficelles qui lient le monde de la télévision et du show-business au petit prétentieux teigneux de l’Élysée.

Frédéric Sroussi pour Ripostelaïque

 

6 pensées sur “Quand Nicolas Canteloup, agent de Macron, compare les « Gilets jaunes » aux nazis

  • 24 novembre 2018 à 9 h 58 min
    Permalink

    avec hitler il aurais passé au four la il se fait simplement enculé par son ami macrot ou vice versa pd boycoez tout ce qu il fait

    Répondre
  • 27 novembre 2018 à 16 h 46 min
    Permalink

    Se sont les CRS qui agissent comme des nazis envers le peuple et leur chef ne vaut pas mieux

    Répondre
  • 28 novembre 2018 à 5 h 04 min
    Permalink

    depuis quand ce mec sait imiter ? vue son absence de talent total d’imitateur et sa carrière il est clair que ce mec est un vendu.

    Répondre
  • 30 novembre 2018 à 1 h 21 min
    Permalink

    merci monsieur CANTELOU d’avoir montré votre vrai visage navrant et décevant!!!!

    Répondre
  • 1 décembre 2018 à 16 h 20 min
    Permalink

    Un comique pas drôle du tout : le comble !

    Répondre
  • 2 décembre 2018 à 16 h 22 min
    Permalink

    je le boycotte , quelle ignominie envers le peuple de France qui payent des collabos avec une redevance audiovisuelle, Canteloup est dans la bassesse même, trop payé pour ces âneries a débiner le peuple, c’est grâce à lui qu’il s’empoche les cachets de ces spectacles, tous ça pour nous dénigrer, quelle honte ce mec, qu’il vive avec 160 euros par mois pour vivre, mais il y aura un jugement pour tous ces bobos du capitalisme, nous n’avons pas dit notre dernier mot, le pouvoir appartient au peuple

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :