Vladimir Poutine aux Européens « Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème » (Vidéo)

Lors d’une conférence de presse à Saint-Pétersbourg, le chef d’Etat russe Vladimir Poutine a demandé que l’Europe « s’implique dans le processus de retour des réfugiés en Syrie ». Une tâche qui «ne coûte pas si cher que cela», selon lui.

L’appel de Vladimir Poutine à ses homologues européens est lancé, concernant la situation humanitaire délicate en Syrie. En compagnie du chancelier autrichien Sebastian Kurz, lors d’une conférence de presse à Saint-Pétersbourg le 3 octobre, le président russe a notamment soutenu que « l’Europe devait s’impliquer dans le processus de retour des réfugiés en Syrie ».

Il a également ajouté qu’il était « nécessaire de dépolitiser ce travail ». Ainsi, il a déclaré que l’approche humanitaire à Idleb « devrait viser à aider les gens », qu’ils vivent dans des territoires contrôlés par le gouvernement syrien ou par l’opposition. Le chef d’Etat a en outre argumenté : « Nous ne devrions pas vraiment nous soucier de l’endroit où ces gens vivent, il faut les aider. Ils ne devraient pas souffrir. »

« Est-ce que les gens doivent souffrir du fait qu’ils vivent dans un territoire particulier contrôlé par l’une ou l’autre des forces politiques ? », a-t-il questionné devant les journalistes.

Vladimir Poutine a ainsi assuré vouloir travailler « ensemble » avec l’Europe. « Il faut travailler pour apporter une aide humanitaire sur les besoins élémentaires, comme la restauration des infrastructures ou la remise en état de l’électricité, pour permettre aux biens alimentaires de revenir [dans le pays] et qu’ils soient accessibles à la population », a-t-il précisé. Vladimir Poutine a défendu qu’il s’agissait là de conditions pour que les réfugiés puissent revenir en Syrie.

Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème

Vladimir Poutine a d’ailleurs insisté : « J’ai des collègues qui me disent que des migrants venus en Allemagne et vivant avec des allocations n’ont pas envie de revenir […] Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème […] Mais les réfugiés qui sont en Turquie, en Jordanie, au Liban pourraient revenir dans leur pays. »

Lire aussi:  Les origines secrètes de la Première Guerre mondiale

Vladimir Poutine a conclu par un ultime appel à l’Union européenne : « Travaillons ensemble, ce n’est pas si compliqué et d’ailleurs cela ne coûte pas si cher que cela. »

Source Europe Israel

 

Une pensée sur “Vladimir Poutine aux Européens « Si vous voulez payer des allocations et des aides sociales à tous les réfugiés de Syrie, c’est votre problème » (Vidéo)

  • 6 décembre 2018 à 11 h 20 min
    Permalink

    Bonjour,

    Voilà le commentaire que j’ai laissé sur mon compte Facebook en partage de cet intéressant article:

    « Bonjour,

    Pour une fois qu’un gouvernant parle vrai. Pourquoi accepter des réfugiés et leur offrir des moyens d’existence que l’on refuse notamment en Suisse à des familles Suisses qui doivent immigrer à l’étranger uniquement pour survivre, comme ça été le cas pour notre famille ?

    Bien à vous. »

    Bonne fin de semaine à vous toutes et tous.

    Thierry Poget

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :