Allemagne : un demandeur d’asile bat à mort un prêtre avec une croix en métal

BERLIN – Lois Sindbad, un demandeur d’asile camerounais de 27 ans, a admis avoir tué Alain-Florent Gandoulou, un pasteur congolais âgé de 54 ans, pendant la prière du 22 Février 2018.

Sindbad a tout d’abord frappé le prêtre à la tête avec une croix métallique, puis lui a enfoncé un parapluie dans la gorge. La victime est morte en raison d’un grave traumatisme crânien.

L’auteur du crime, qui est entré en Allemagne en tant que réfugié en 2014 prétend être chrétien, mais croit également aux fantômes et à la sorcellerie, selon le portail de l’église catholique « Le jour du Seigneur ». D’après son histoire, un fantôme aurait déjà pris possession de son frère, qui vit aussi en Allemagne.

Au début, le jeune homme de 27 ans dit qu’il voulait obtenir l’aide du prêtre. « J’avais peur et j’avais l’impression d’être persécuté », a déclaré le tueur.

Après son arrestation, Lois Sindbad a été placé dans une institution psychiatrique. Le procès se poursuivra dans les semaines à venir. Un rapport psychiatrique préliminaire a déjà été prononcé selon le tribunal. Il préconise la présomption d’innocence.

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Source Le Blick

 

2 pensées sur “Allemagne : un demandeur d’asile bat à mort un prêtre avec une croix en métal

  • 7 décembre 2018 à 8 h 54 min
    Permalink

    La présomption d’innocence ? Si un prêtre avait tué un immigré, le tollé !!! Cela dit la possession est possible… c’est une réalité que beaucoup ignorent…

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :