Entretien avec le député tchèque Tomio Okamura sur le Pacte mondial de l’ONU sur les migrations…

Le député tchèque et chef du SPD a notamment répondu à la problématique liée au pacte mondial sur les migrations et aux propos d’Ariel Ricker, directrice d’une ONG qui permet aux migrants de mentir aux agents aux frontières.

  • Monsieur Okamura, comment expliquez-vous que le président français, Emmanuel Macron, ait déclaré que le Premier ministre tchèque, Andrej Babis, n’était pas un populiste, contrairement aux dirigeants hongrois, polonais ou bulgares ?

  • Tomio Okamura : Je le comprends tout à fait parce que le Premier ministre Babis est pro bruxellois. C’est un politicien pro UE, il soutient la politique en faveur du multiculturalisme de cette dernière. Babis est lui-même fortement dépendant, à travers ses affaire, des subventions européennes. C’est pour ces raisons qu’il s’entend si bien avec ses amis Emmanuel Macron et Angela Merkel. Nous le savons tous ici, Babis est connu pour son double discours vis-à-vis de l’Europe. Les députés européens de son parti votent systématiquement en faveur de l’accueil des migrants…

Entretien avec le député tchèque Tomio Okamura (activer les sous-titres en français)

 

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com