Une belle ville allemande « méconnaissable » après avoir accepté 1200 migrants

Le maire et les habitants de Boostedt sont de plus en plus préoccupés par la façon dont les migrants affectent leur ville natale. Au cours des trois dernières années, environ 1 200 migrants ont été installés dans les casernes militaires de la ville, ce qui a contribué à une augmentation de la population de 26%.

Hartmut König, le maire de Boostedt, qui compte 4.600 habitants, a témoigné dans une entrevue sur la chaîne allemande NDR comment admettre tant de migrants a eu un impact négatif sur la ville.

« Il s’agit tout d’abord de leur comportement. Par exemple, ils volent massivement dans les magasins. J’ai également été personnellement témoin de trois réfugiés marchant sur un trottoir, qui ne laissent pas passer une femme avec une poussette et un enfant qui venait dans leur direction. Ils ne font pas de place ; elle doit se déplacer dans la rue pour pouvoir passer autour d’eux, » dit le maire.

« C’est juste un incident, mais il démontre clairement l’attitude et le manque de respect de ces gens. En outre, ils laissent des tas d’ordures partout et utilisent tout l’espace disponible pour s’asseoir et boire de la bière », ajoute-t-il.

Alors que NDR tente de minimiser les problèmes, en disant que ces migrants sont pour la plupart des jeunes gens avec peu de chance de résidence permanente en Allemagne, les résidents partagent leurs inquiétudes devant la caméra.

« Il est de notre devoir ecclésiastique de les aider, mais les choses tournent de la mauvaise façon – ces gens sont livrés à eux-mêmes, se promènent et sont assis partout ; personne ne reconnaît plus notre ville – Boostedt, qui était autrefois un bel endroit, » témoigne un villageois.

Lire aussi:  Allemagne : un Érythréen accusé d’avoir agressé sexuellement 3 femmes ainsi que des moutons et des chèvres.

Depuis que Merkel a ouvert les frontières de l’Allemagne en 2015, le pays a accepté environ 1,5 millions de migrants, la plupart en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Par rapport à ce qui nous est dit, beaucoup ne s’intègrent pas, sont peu instruits et ne sont même pas des réfugiés. La crise des migrants est un problème de plus en plus catastrophique pour l’Europe.

Source NDR

 

2 pensées sur “Une belle ville allemande « méconnaissable » après avoir accepté 1200 migrants

  • 20 janvier 2019 à 14 h 33 min
    Permalink

    Finalement, et malgré tous ses excès, le temps du « fureur » était plutôt mieux pour les Allemands : Ils ne risquaient pas d’être envahis par toute cette merde brune. Ils étaient maîtres chez eux.

    Répondre
    • 26 janvier 2019 à 19 h 09 min
      Permalink

      Bonjour, Voilà ce qui attends les signataires européen du pacte des migrations défendues et vendues par l’ONU, mais de moins en moins soutenu par les peuples. Affrontement culturel majeur en vue ?

      C’est également mon commentaire dans le partage de cet article que j’ai fait sur mon compte Facebook.

      Bien à vous.

      Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :