Cachemire indien : la menace de l’État islamique

REPORTAGE – Cette région à majorité musulmane, disputée par le Pakistan et l’Inde, vit au rythme des émeutes, des couvre-feux et des attentats. À New Delhi, le pouvoir s’inquiète du radicalisme d’une jeunesse qui emprunte désormais ses héros à Daech ou al-Qaida.

Une pierre vole et éclate sur le sol, suivie de dizaines d’autres, jonchant la rue d’impacts. Des adolescents au visage dissimulé par un keffieh fracassent des blocs sur l’asphalte en d’inépuisables munitions. Face à eux, des soldats arment leur fusil à la chevrotine. Nous ne sommes pas en Cisjordanie, mais à Srinagar, la capitale d’été du Cachemire indien, dans le quartier de Nowhatta, tout près de la grande mosquée carrée Jamia Masjid.

C’est le premier vendredi du ramadan et les manifestants sont venus pour en découdre avec les autorités locales. Peu auparavant, ils ont entendu le muezzin Umar Farooq les exhorter: «Israël tue les Palestiniens, tout comme l’Inde nous tue. Il faut résister.» À la fois chef spirituel et farouche partisan du séparatisme, il perpétue la lutte menée depuis toujours par son éminente famille.

[…]

Source Le Figaro

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com