Abolition de l’argent liquide : la Suède se rebelle

En Europe, la Suède est pionnière dans le domaine des transactions de paiement sans argent liquide. Mais maintenant, le vent semble tourner : retour à l’argent liquide ! Peu de temps avant l’abolition complète, de grands économistes et même le directeur de la Banque de Suède ont tiré le frein d’urgence et ont averti avec insistance des conséquences de l’abolition de l’argent liquide.

Selon eux, les avantages du transfert d’argent par simple pression sur un bouton sont contrebalancés par des inconvénients qui menacent l’existence même. A l’avenir les personnes âgées seraient exclues du commerce parce qu’elles ne sont pas familiarisées avec les téléphones portables et Internet. Sans la possibilité de retirer de l’argent liquide, les épargnants seraient également livrés sans défense à une politique bancaire de taux d’intérêt négatifs et seraient tenus pour coresponsables en cas de défaillance bancaire.

Les pirates informatiques criminels peuvent aussi faire échec et mat à l’échelle du pays tout entier, simplement et facilement en appuyant sur un bouton. Certes environ trois quarts des Suédois aiment utiliser la monnaie numérique, mais des enquêtes ont montré que 70% de la population s’oppose aujourd’hui à l’abolition totale de l’argent liquide !

Cela montre que les décisions prises par les politiciens contre la volonté du peuple, en l’occurrence l’abolition de l’argent liquide, peuvent être ébranlées dès que les gens sont informés des conséquences.

Source Kla TV

Suède : ″La guerre du cash″ fait rage

“La Suède a déclaré la guerre aux espèces”, déclare Business Insider, qui indique que l’argent liquide est en voie de disparition dans le pays nordique, et que beaucoup d’entreprises, pour ne pas dire la plupart, refusent désormais les espèces.

Lire aussi:  La banque centrale de l'UE et l'Allemagne gagnent des milliards grâce à la crise grecque

Les distributeurs automatiques de billets sont devenus aussi rares que les cabines téléphoniques, de moins en moins de banques acceptent les dépôts ou les retraits en espèces. Les Suédois utilisent de plus en plus les applications mobiles pour régler leurs transactions ; les SDF qui vendent des journaux disposent de lecteurs de cartes, et même à l’église, les paroissiens emploient des apps pour participer à la quête.

Le site publie le graphique suivant, élaboré la Riksbank et Global Investors, qui montre bien le déclin de la masse de billets en circulation au cours des années.

D’après Business Insider, c’est la banque centrale de Suède qui serait derrière cette tendance, car c’est elle qui profite de cette évolution. En effet, la disparition des espèces, et sa contrepartie, la généralisation des règlements électroniques, implique que toutes les transactions pourront être retracées, mais aussi, qu’elles pourront supporter une commission. De plus, il est impossible de taxer des espèces thésaurisées à domicile.

Depuis le mois de juillet, le taux d’intérêt principal est négatif en Suède, à -0,35 %, ce que Nick Giambruno, journaliste du site International Man, qualifie “d’escroquerie”. Les épargnants sont en effet obligés de dépenser leurs économies sous peine de les voir s’éroder :

″Si vous ne pouvez pas procéder au retrait de votre argent en espèces, vous avez deux possibilités : vous pouvez vous accommoder de taux d’intérêts négatifs… ou vous pouvez dépenser votre argent. En fin de compte, c’est ce que nos planificateurs keynésiens souhaitent. Ils utilisent les taux d’intérêt négatifs et la “Guerre du Cash” pour vous forcer à dépenser et à “stimuler” l’économie. La Guerre du Cash et les taux d’intérêt négatifs posent des menaces énormes pour votre sécurité financière. Les planificateurs centraux jouent avec le feu, et risquent de déclencher une catastrophe sur les devises″.

Lire aussi:  Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Le Sovereign Man évoque quant à lui “une destruction de la vie privée financière” :

“Désormais, les banques ne sont plus que les espions non payés des gouvernements en faillite, et elles seraient capables de vous interdire l’accès aux économies de toute votre vie en un clin d’oeil si quelque bureaucrate obscur le leur en donnait l’ordre”.

Suppression du Cash, un pas vers le Nouvel Ordre Mondial ?

L’idée d’une monnaie mondiale unique n’est pas nouvelle, regardez l’évolution en Europe, par exemple… la plupart des monnaies nationales ont été remplacées par une monnaie supranationale : l’euro. En 2009, une étape très importante a été entamée, soi-disant ″afin d’aider à régler la crise économique mondiale″, mais elle a été peu signalée : les premières déclarations et les premiers pas vers l’adoption d’une monnaie unique mondiale.)

A la base, le G20 et le FMI avaient parlé du SDR (special drawing right, ou droit de tirage spécial) pour remplacer le dollar en tant que monnaie de réserve mondiale. D’autres dirigeants, dans le monde entier, se positionnaient en faveur d’une monnaie mondiale, sans expliquer exactement ce que celle-ci devrait être. Une monnaie mondiale nommée ″euro dollars″ fût présentée aux participants du G8.

Reproduction autorisée avec la mention : © Fabrice Drapel pour alter INFO

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com