Allemagne – 5G : la résistance à l’échelle fédérale contre la couverture de téléphonie mobile s’amplifie

Les nombreuses années de travail informatif, souvent très exigeant et difficile, venant de divers sceptiques et adversaires de la téléphonie mobile commencent à porter leurs fruits. En effet selon le magazine spécialisé en informatique golem.de, de nombreux citoyens se défendent contre les antennes de téléphonie mobile dans leur proximité.

« Les citoyens éclairés s’opposent en bien plus grand nombre aux projets publics », explique Steffen Jäger de l’union des communes du Bade-Wurtemberg au journal du dimanche du « Frankfurter Allgemeine ». Cela retarde non seulement la construction de gares et d’aéroports, mais aussi l’expansion de la téléphonie mobile.

Selon Vodafone, les citoyens du Bade-Wurtemberg en particulier se défendent de plus en plus contre la couverture de téléphonie mobile. Telekom se plaint même d’une résistance au niveau national. Selon Vodafone, les initiatives citoyennes rendent difficile la construction de gares à Stuttgart, Mannheim, Schorndorf, Waiblingen, Ludwigsburg et Kernen, selon le journal du dimanche du « Frankfurter Allgemeine ».

Telekom mentionne comme obstacles les procédures légales de construction, les réglementations en matière de protection de la nature, les droits de passage manquants et l’indisponibilité des bâtiments publics. Cela s’applique à l’échelle fédérale. Telekom avait déjà fait valoir que les municipalités avaient déclaré :

« Non, nous ne voulons pas d’un emplacement de téléphonie mobile dans notre paysage. » « Environ une commune sur dix – et je ne veux pas le cacher non plus – résiste à notre offre d’améliorer la couverture radio », a déclaré Walter Goldenits, directeur général de Technology Telekom Allemagne.

« Nous attendons actuellement l’accord pour des centaines d’antennes d’émission », a déclaré Timotheus Höttges, PDG de Telekom, lors de l’annonce des résultats trimestriels. Un directeur municipal d’un opérateur de réseau rend compte au magazine informatique golem.de de ses expériences intéressantes et amusantes avec l’expansion des antennes dans les municipalités.

Lire aussi:  Big data, multiplication des antennes et des ondes : bienvenue dans le monde merveilleux de la 5G

Par exemple, un éminent habitant de la région a réussi à retirer une antenne grâce à ses contacts avec l’administrateur du district. Dans un quartier de Waiblingen, on voulait avoir une antenne aussi loin que possible, à plusieurs kilomètres.

À l’époque, le directeur avait fait valoir que l’antenne devait avoir une hauteur d’au moins 60 mètres. Ensuite, un membre du conseil municipal qui n’était pas familier avec la technologie radio a suggéré qu’elle soit au moins placée dans l’ancienne carrière en raison de ces dimensions, de sorte qu’elle ne soit pas trop visible depuis la localité.

Voilà les anecdotes de première main sur la téléphonie mobile. – Mais la résistance semble plus que justifiée : En novembre 2018, par exemple, l’Assemblée fédérale des délégués de la Fédération pour l’environnement et la protection de la nature (BUND) a adopté une liste de revendications dans laquelle le gouvernement fédéral demande une politique de précaution et de protection contre les champs électromagnétiques.

Lors de la planification et de la construction d’antennes de téléphonie mobile, une attention particulière doit être accordée aux lieux où se trouvent des utilisateurs sensibles tels que les écoles maternelles et primaires. Là, des valeurs limites des équipements nettement plus basses et les règles de distance améliorées doivent être spécifiées, qui doivent également prendre en compte les effets non thermiques sur la santé et contribuent à les prévenir. La BUND a déclaré :

« On sait depuis longtemps que, outre le réchauffement des tissus corporels par les rayonnements à haute fréquence, il existe d’autres observations d’effets biologiques dont la nocivité a été démontrée avec plus ou moins de certitude scientifiques. Les valeurs limites d’émission existantes sont destinées à protéger contre l’effet thermique connu. »

Lire aussi:  Avertissement urgent au sujet de la 5G (par Hans-U. Jakob, Président de Gigaherz.ch)

En outre, l’influence sur les ondes cérébrales est également suffisamment prouvée d’un point de vue scientifique. Selon BUND, il y a des indications claires d’autres effets : Par exemple, l’influence sur la circulation sanguine dans le cerveau, l’altération de la qualité du sperme, la perturbation de l’information génétique, les effets sur l’expression des gènes ainsi que les indications de mort cellulaire programmée et le stress oxydatif cellulaire.

En raison de l’expansion croissante de l’infrastructure 5G, on peut craindre une exposition accrue au rayonnement dans presque tous les domaines de la vie. C’est précisément pour cette raison qu’il est important d’utiliser d’autant plus intensément cet éveil actuel vital du sommeil de marchand de sable, ce sommeil de mort que le réseau de l’industrie de la téléphonie mobile, de la politique et des médias a apporté aux gens par sa téléphonie mobile et sa propagande qui qualifie la 5G de progrès : car la vie est au-dessus du profit et du prétendu progrès.

Source Kla TV

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com