Google annonce l’immortalité pour la fin du siècle

Il ne s’est encore jamais trompé. Ray Kurzweil, le futurologue de Google, a été l’un des premiers à prophétiser qu’un jour un ordinateur battrait un homme aux échecs. Cette fois-ci, il a développé la loi du retour accéléré, soit un progrès illimité de plus en plus rapide avec pour conséquence que l’immortalité devienne réalité.
Ray Kurzweil a théorisé la loi du retour accéléré. Elle fait écho à la loi de Moore du nom du co-fondateur d’Intel qui affirmait en 1965 que la puissance des ordinateurs allait croître de manière exponentielle. Que signifie la loi du retour accéléré ? Comment fonctionne-t-elle ?

Laurent Alexandre : C’est une extension de la loi de Moore à toutes les technologies liées aux nanotechnologies, aux biotechnologies, à l’informatique et aux sciences cognitives (les NBIC). Elle consiste à dire que toutes les activités humaines vont croitre dans les décennies qui viennent de façon absolument explosive comme la puissance des ordinateurs a cru de manière explosive depuis 1965. A son époque, Gordon Moore estimait que sa loi s’arrêterait en 1975.

Or, en 2015 elle tient toujours. On a toujours une progression exponentielle de la puissance des microprocesseurs.

Ray Kurzweil et les transhumanistes sont persuadés que les lois identiques à cette loi de Moore sont en train d’émerger dans les sciences du cerveau, dans les nanotechnologies, dans le séquençage et la manipulation de l’ADN… L’idée c‘est que l’évolution des capacités humaines suit une succession de courbes exponentielles. Il s’agit de courbes qui montent à la verticale et de plus en plus vite. Concrètement, la loi du retour accéléré donne un pouvoir à l’homme qui devient quasi illimité sur son cerveau et sur la matière.

On observe déjà cette courbe exponentielle en génétique. Le coût du séquençage ADN s’effondre. Il a été divisé par 3 millions en 10 ans. On séquence de plus en plus vite et de moins en moins cher. Dans le domaine des modifications de l’ADN, on a aussi une courbe exponentielle puisque le coût de la manipulation de l’ADN a été divisé par 10 000 en 7 ans.

Dans le domaine des nanotechnologies, nous en sommes au tout début donc il est difficile de dire s’il y a une courbe de même nature qui est en train d’apparaitre. Idem dans les sciences du cerveau. Mais Ray Kurzweil est persuadé que dans les nanotechnologies et dans ces sciences du cerveau on va voir apparaître la même explosion des capacités technologiques.

Vincent Pinte Deregnaucourt : Les « Lois de » sont des objets empiriques mais au demeurant scientifiques, qui permettent de théoriser des concepts. La loi de Moore la plus connue (car il y en a en fait 3) postule ainsi que tous les 18 mois, le nombre de transistors dans les microprocesseurs doublent. Et depuis près de 50 ans, cette loi ne se dément pas.

Ray Kurzweil, le « Grand Manitou du Futur » chez Google a ainsi récemment postulé une loi, celle du « retour accéléré ». Celui-ci étend en fait, la loi de Moore en l’incorporant dans sa propre loi : il valide cette dernière et postule que les conséquences sont elles même exponentielles. Par exemple, l’informatique s’est développé de manière exponentielle. La biologie a bénéficié de l’informatique « à plein rendement », et donc se développe également de façon exponentielle. Ainsi, si l’on prend le tout premier séquençage de l’ADN (dont on pensait encore en 1985 qu’il serait impossible), il aura coûté 3 milliards de dollars, sollicité 20 000 chercheur et duré 13 ans pour aboutir en 2003. En 2007, nous étions déjà à 1,5 million de dollars et nous sommes désormais sous les 1000 dollars en 2013. Il n’y a pas de raison de croire que nous ne serons pas sous les 5 dollars dans un avenir proche.

Cette loi pourrait s’énoncer sous une forme plus explicite : l’utilisation de technologiques dont la croissance est exponentielle, permet, lorsqu’elle est le moyen d’étude d’un sujet, de faire progresser la connaissance de ledit sujet de façon également exponentielle.

Bien évidemment, le caractère exponentiel de ces changements, qui est une première dans l’histoire de l’humanité, change toute la donne, y compris en terme de civilisation. Imaginez par exemple que demain il n’y ait tout simplement plus de maladie. C’est d’ailleurs ce qui va se produire d’ici 5, 10 ou 30 ans. Demain, donc ! Que fera-t-on des centaines de milliers d’hôpitaux à travers le monde, et que feront les millions de médecins et personnels associés, infirmières, mais aussi, de façon connexes, les industries spécialistes de la constructions de bâtiments de santé ?

Concrètement, quelles implications peut avoir cette théorie dans notre quotidien ?

Laurent Alexandre : Dans la partie qui a déjà démontré sa véracité à savoir la loi de Moore, on a observé un bouleversement de pans entiers de l’économie. Internet, l’ordinateur individuel, le smartphone, les réseaux sociaux sont des enfants de la loi de Moore. Dans le domaine de la biologie, si les coûts continuent de s’effondrer comme c’est le cas jusqu’à présent, notre capacité de bricoler le vivant va être illimitée. Le champ des possibles va donc exploser. Il sera alors envisageable de modifier notre ADN à un prix raisonnable, de traiter beaucoup de maladies, d’augmenter l’espérance de vie humaine, d’augmenter nos capacités, etc.

Dans l’hypothèse où les lois explosives de cette nature-là se poursuivent, l’homme va avoir une capacité quasi-illimitée de modifier sa propre nature et de modifier la matière physiqueL’idée des transhumanistes est que cette loi du retour accéléré va permettre de tuer la mort, d’augmenter les capacités humaines en branchant de l’intelligence artificielle sur le cerveau humain et donc de faire un humain 2.0 pour reprendre le titre du livre de Kurzweil « L’humanité 2.0 ». L’objectif des transhumanistes est de surfer sur cette loi pour changer l’homme et lui donner un pouvoir démiurgique.

L’immortalité ne serait plus un fantasme, la capacité d’augmenter le fonctionnement de nos yeux, de notre cerveau, de nos muscles deviendrait réalité. Et nos capacités intellectuelles grâce à l’interfaçage entre notre cerveau et des microprocesseurs deviendraient des millions de fois plus puissantes qu’aujourd’hui. Tout ceci à l’horizon de la fin du siècle.

2 pensées sur “Google annonce l’immortalité pour la fin du siècle

  • 25 mai 2019 à 14 h 07 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook:

    Bonjour,

    C’est bien leur problème, ils ne peuvent proposer que l’immortalité qui est un développement matériel, mais aucunement l’éveil.

    Bien à vous.

    Répondre
  • 25 mai 2019 à 14 h 11 min
    Permalink

    Permettez-moi ce long commentaire que j’ai écris ce matin sous l’impulsion de l’intuition et si celui-ci dérange, qu’il soit supprimé, je n’en tiendrais pas rigueur à M. Drapel:

    A vous toutes et tous,
    Bonjour et bon week-end,

    Pour ceux que cela intéresserait. Ni maitre, ni culte démonstratif extérieur et ostentatoire, ni besoin de lieu de culte ou de réunion, ni ostracisme envers qui que se soit, juste la pratique de la vie quotidienne comme terrain d’expérimentation de son jeu. C’est tout cela et ce n’est que cela que propose le manuscrit « Nouvelle voie pour l’éveil ».

    C’est ce qui en fait un outil de pratique fantastique, car indétectable en temps de troubles.

    Ainsi chacun pourrait mimer un comportement, une religion, une manière de penser imposée et tout de même pratiquer cette voie éveillée à l’insu de l’hôte imposé, officiel autant qu’indésirable, que personne ne pourra le supposer, ni le détecter, et ainsi se répandre à travers le monde et les siècles, jusqu’au jour ou toutes les vues fausses seraient définitivement abandonnées fautes de pratiquants, coquilles vides, réduite à leur plus simple expression, le néant.

    C’est comme cela que fonctionne l’éveil et qu’elle s’imposera au monde et par delà, même à l’insu de tous et même si l’on avance vers elle a reculons, contrairement à toutes ces croyances autant démonstratives que creuses, que certains tentent de vous imposer.

    L’éveil ne serait s’imposer par la terreur, cela est déjà une marque de reconnaissance que l’on peut lui attribuer, mais uniquement en éveillant ceux que certains pouvoirs de contrôle soi-disant religieux, politiques ou occultes, certaines traditions les trois à la fois, souhaitent maintenir les êtres humains ignorants sous des airs de les élever vers dieu en martelant qu’eux seuls possèdent la Vérité.

    Alors que sans mot, les êtres éveillés par de toutes petites attentions, de tous petits gestes, de simples murmures, se reconnaitrons entre-eux.

    Pourtant même un Etat totalitaire pourrait trouver avantage à diriger un peuple éveillé, car celui-ci serait soudé dans ses attitudes et ses comportements bienveillants entre tous ces membres, dépassant toutes idées d’individualités selon ce qu’imposeraient les circonstances lorsque l’on agit par l’éveil, le contraire étant le plus souvent l’expression de l’ignorance ou d’un éveil voilé, même si l’éveil supporte toutes les attitudes et tous les comportements, néanmoins une auto régulation naturelle autant que spontanée se met en place lorsque l’on s’éveille.

    Puis me direz-vous, et la transmission ? Tout tient dans un unique document de moins de 160 pages, soit quatre-vingt rectos-versos pour la version la plus complète, lorsque j’y aurai ajouté les quelques notions que j’ai écrit par la suite et qui ne seront pas dans la première édition, mais de moindre importance. Donc l’ensemble tient dans un format roman de gare, livre de poche, et pourrait même être réduit en cas d’extrême nécessité, à quelques feuillets ou une transmission orale, car même coupée d’informations précieuses, l’éveil rayonnerait, car l’important c’est le ressenti de l’éveil, tout le reste en dépend et en découle naturellement.

    Cet éveil est là de tous temps et n’a pas attendu le manuscrit « Nouvelle voie pour l’éveil », que bientôt pourtant, chacun pourra déjà en français se procurer cette méthode, puis en doutant et en testant, avant peut-être de l’adopter, pour le bien de l’éveil de tous.

    Les hautes technologies (mis à part que leurs structures demeurent pour la plupart très compliquées), sont tous comme l’éveil, très simple, tant dans leur mise en pratique que leur utilisation, le contraire démasque le faux ou le manque de qualité.

    Le mieux serait bien sûre, que l’éveil puisse s’afficher tel un étendard, contre l’ignorance que certains cercles tentent aujourd’hui de nous imposer, la barbarie et plus encore, un éveil voilé d’ignorance qui se trouve à notre pas de porte.

    Il est donc encore temps de dire stop, la voie qu’aujourd’hui j’adopte est ouverte, spacieuse tolérante envers ceux qui m’accepte et me tolère dans la totalité de ce que je suis, même au point de les incommoder et leurs pratiques fanatiques qu’inspire leur culte de soumission auquel nous ne sommes aucunement disposer à mettre en œuvre, et encore moins pratiquer.

    Mais surtout que la voie que je revendique suivre est totalement éveillée, affirmé le souhait que l’on n’en désire aucune autre.

    Ne vous restera qu’à y consentir et l’affirmer, non pas au nom ou pour un dieu, mais uniquement pour vous même et l’élévation de fréquence vibratoire éveillée qui rejaillira sur l’ensemble de l’environnement.

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite non seulement un bon week-end, mais qu’à terme, dans un proche avenir, nous nous dirons tous, non plus uniquement bonjour, mais bonjour, bon éveil !

    Nouvelle voie pour l’éveil
    http://www.editions-spinelle.com
    Thierry Poget
    Nouvelle voie pour l’éveil Spiritualité
    ÉDITIONS SPINELLE
    © Couverture Wixinet
© 2019 Éditions Spinelle ISBN : 978-2-37827-131-2

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :