« Les migrants sont les moteurs de la criminalité en Allemagne » : Fake News d’extrême droite ou réalité ?

Temps de lecture : 2 minutes

Le chef adjoint du parti Alternative for Germany (AfD), (classé arbitrairement à l’extrême droite parce que des andouilles ont dit que si on est opposé à l’immigration sauvage d’Afrique, alors on est forcément d’extrême droite), a déclaré qu’il y a eu 447 meurtres et assassinats commis par des étrangers illégaux en Allemagne l’année dernière.

Beatrix von Storch, directrice adjointe de l’AfD, a déclaré à l’émission Today de la BBC Radio 4 : « Il y a eu 447 meurtres et meurtres d’immigrés clandestins l’année dernière. »

Le Reality Check de la BBC (1) a voulu vérifier si les faits rapportés sont exacts, ou s’il s’agit d’une Fake News d’extrême droite.

Vérification de la BBC :

Le ministère allemand de l’Intérieur affirme que l’année dernière, 27 étrangers illégaux ont commis ou tenté de commettre un meurtre ou un homicide involontaire. Le chiffre de 447 se réfère aux meurtres ou tentatives de meurtre commis par tous les demandeurs d’asile, y compris ceux qui se trouvent en Allemagne légalement.

Von Storch a-t-elle raison ?

Le chiffre 447 utilisé par l’AfD se réfère en fait à tous les demandeurs d’asile et réfugiés, dont la plupart se trouvent en Allemagne légalement. La politique a fait une erreur de description des étrangers (il n’y a pas que les illégaux dans les 447), pas de chiffres, et son constat reflète bien la réalité, reconnaît contrainte et forcée la BBC.

  • Au total, le groupe des réfugiés et demandeurs d’asile représentait 15 % des 2 971 suspects liés à ces crimes en Allemagne l’année dernière.
  • Le nombre de meurtres a augmenté de 14,6 %, celui des viols de 8 % entre 2014 et 2016, après l’arrivée de centaines de milliers de réfugiés dans le pays.
Lire aussi:  Allemagne: une Polonaise et une Italienne neutralisent un Marocain armé d’un couteau qui était en train de violer une jeune femme

L’AfD dit également qu’il existe un lien entre l’afflux de migrants et l’augmentation de la criminalité.

Vérification de la BBC :

  • En 2017, les personnes classées comme « demandeurs d’asile, réfugiés de guerre civile ou immigrants illégaux » représentaient 8,5 % de l’ensemble des suspects, « ce qui est encore plus inquiétant » commente la BBC.
  • En ce qui concerne les crimes violents, 10,4 % des suspects de meurtre et 11,9 % des suspects d’infractions sexuelles étaient des demandeurs d’asile et des réfugiés en 2017.

Problème : leur population ne représente que 2% de l’ensemble de l’Allemagne.

Là encore, « l’extrême droite » dit la vérité. Il y a bien un lien entre l’afflux d’étrangers illégaux venus d’Afrique et du Moyen-Orient et l’augmentation de la criminalité.

Si c’est une chance pour l’Allemagne, ça l’est beaucoup moins pour les Allemandes et les Allemands.

Source Dreuz.info

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com