Un adolescent de l’Illinois décède d’une encéphalomyélite aiguë disséminée 3 semaines après avoir été vacciné contre le HPV

Temps de lecture : 2 minutes

Christopher Bunch, âgé de 14 ans, est décédé le 14 août 2018 de complications d’une maladie neurologique rare appelée encéphalomyélite aiguë disséminée (ADEM). L’adolescent de Moline a commencé à ressentir des symptômes, y compris des maux de tête, des nausées et des vomissements, le 6 août. Il a passé une grande partie des deux jours suivants à dormir.

Le 8 août, les parents de Christopher se sont inquiétés de la grave détérioration de la santé de leur fils. “Sa progression est passée de zéro à cent en l’espace de quatre heures”, a déclaré Elijah Mendoza Bunch, père de Christopher. Christopher a été emmené à l’hôpital universitaire des enfants Iowa Stead, à Iowa City, pour y être soigné. Peu de temps après son admission à l’hôpital, le garçon a commencé à perdre sa capacité à respirer tout seul et à souffrir d’une paralysie complète du côté gauche de son corps. Il a pris des médicaments anti-épileptiques. Le 11 août, Christopher a subi une intervention chirurgicale pour soulager un oedème cérébral, mais il est resté dans un état critique et a été placé sous assistance vitale jusqu’à son décès deux jours plus tard.

Les médecins ont diagnostiqué une ADEM chez Christopher, une maladie qui provoque une inflammation du système nerveux central. L’ADEM «affecte généralement les enfants et peut être précédé par une infection virale ou bactérienne.» Elle peut également «survenir après une vaccination, avec des symptômes allant de la confusion, de la somnolence au coma .”

Christopher aurait reçu le vaccin contre le HPV (virus du papillome humain) Gardasil trois semaines avant sa mort. L’ADEM est un effet indésirable signalé de Gardasil. Il figure dans la notice du Gardasil. (source photo: Facebook)

Lire aussi:  Les fragiles fondements des pères de la vaccination (de Gerhard Wisnewski)

Source : The Vaccine Reaction

Ndlr : C’est ce même vaccin Gardasil que la députée française Laure de la Raudière a demandé de rendre obligatoire pour les jeunes filles et garçons français dans une récente proposition et ce même Gardasil également que le Pr Brotchi et ses collègues députés « libéraux » essaient aussi d’élargir autant que possible en Belgique francophone en visant de façon agressive et systématique filles et garçons (dans le cadre de la médecine scolaire notamment), sans bien sûr jamais évoquer les risques d’effets secondaires graves risquant de bousiller leur vie à jamais voire de la leur enlever définitivement. Souvenez-vous du nom de ces députés, parce qu’après avoir conseillé, suggéré, fait pression, seront-ils là pour vous indemniser si vous ou votre enfant subit un handicap irréversible après une telle vaccination?

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com