La Turquie islamiste implante une des plus grandes mosquées d’Europe à Cologne

C’est un signe de la puissance des mahométans et des islamophiles en Allemagne : le dictateur truc Recep Tayyip Erdogan a présidé, le 29 septembre 2018, l’inauguration d’une des plus grandes mosquées d’Europe à Cologne, au dernier jour de sa visite d’État controversée en Allemagne.

Plusieurs milliers de policiers ont été mobilisés pour ce que le chef de la police locale, Uwe Jacob, présente comme un des plus grands déploiements policiers dans l’histoire de la ville.

Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées samedi dernier à Cologne derrière une banderole « Erdogan n’est pas le bienvenu », mot d’ordre des manifestations.

Le très croyant dirigeant turc, doté de pouvoirs accrus depuis le début de son nouveau mandat en juillet 2018, a inauguré cette mosquée, financée par l’Union des affaires turco-islamiques (Ditib), étroitement liée au pouvoir turc.

Le chantier avait débuté en 2009 et, malgré de nombreuses oppositions et controverses locales, de premiers fidèles ont pu aller y prier dès 2017, avant l’inauguration officielle par M. Erdogan le 29 septembre 2018.

Avec ses minarets de 55 mètres de haut et une grande coupole de 36 mètres, cet édifice de béton et de verre, censé incarner l’ouverture, selon son architecte Paul Böhm, est une des plus imposantes mosquées d’Europe. Sa superficie atteint 4500 mètres carrés.

Une tournée en photos de la nouvelle plus grande mosquée d’Europe – Cologne 

Située dans le quartier d’Ehrenfeld, non loin de la tour de télévision de Cologne, cette mosquée est susceptible d’accueillir 8 milles fidèles. La construction de cette mosquée est considérée comme un symbole de la colonisation islamique.

L’islamisation de l’Allemagne et des autres pays européens comme la Grande-Bretagne et la France touche tous les domaines de la vie sociale, notamment par la multiplication du nombre des mosquées en construction, les cantines scolaires qui n’offrent plus de porc aux élèves, la persécution des non-musulmans dans les classes à majorité d’enfants d’immigrants et l’interdiction des images de femmes sur les affiches publicitaires dans le métro de Londres et dans certains quartiers de Berlin.

Lire aussi:  Dans mon pays, tu mangeras Halal comme moi. Dans ton pays, je te ferais supprimer le porc et le vin

La communauté turque d’Allemagne, les non naturalisés ou binationaux, est la plus importante dans le monde hors frontières ottomanes. Recep Tayyip Erdogan veut islamiser l’Allemagne, où vivent 3 millions de personnes de nationalité ou d’origine turque.

Durant l’ouverture de cette mosquée Erdogan a critiqué la discrimination à l’égard des musulmans. Pourtant l’Allemagne est un pays trop tolérant vis-à-vis de l’Islam. Cette déclaration est une nouvelle ingérence en Allemagne d’une Turquie déjà quasiment islamisée.

Erdogan a décrit sa visite comme « merveilleuse » et « très réussie » selon la presse allemande.

L’ouverture de la mosquée a eu lieu pour des raisons de sécurité, avec quelques centaines d’invités, tous des sympathisants de l’AKP, le parti au pouvoir en Turquie.

L’inauguration de cette mosquée a été boudée par une partie des dirigeants politiques du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, dont la maire de la ville, Henriette Rocker, et le chef du gouvernement régional.

L’élite politique de Cologne reproche à l’Union des affaires turco-islamiques l’opacité qui a entouré le déroulement du chantier et le fonctionnement de la mosquée. Des élus accusent aussi cet organisme d’être un bras du régime de M. Erdogan car elle gère 900 lieux de cultes en Allemagne avec des imams venant de Turquie. L’organisation est aussi accusée par ses détracteurs d’espionner les opposants au président turc.

Selon la presse allemande l’Union des affaires turco-islamiques [avec ses imams sont des fonctionnaires d’Ankara] espionnent déjà en Allemagne pour le gouvernement d’Erdogan. Mais aussi cette puissante organisation turque a de plus en plus tendance à nourrir l’intolérance religieuse et l’hostilité à la démocratie.

« Nous ne sommes pas tenus par la démocratie », peut-on y lire parmi d’autres citations en turc. « C’est le livre d’Allah, c’est le coran qui nous engage. »

Lire aussi:  Week-end en Allemagne : plusieurs femmes agressées sexuellement, des personnes âgées battues - tous par des migrants

Les opposants à la mosquée craignant un afflux de musulmans qui aurait fait de Cologne une réplique du « Londonisant ». Ils avaient intenté des recours contre la construction qui ont finalement échoué.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’époque où certains pouvaient s’opposer à cette islamisation turque est révolue en Allemagne.

Cette nouvelle Cologne “turquisée” promet de belles guerres ethniques surtout avec cette imposante diaspora turque nichée en Allemagne, ou par l’immigration de masse des autres pays du Moyen-Orient et du Maghreb.

Les islamistes d’Erdogan en Allemagne sont en pointe dans la volonté d’arrimer ce pays. Ils entendent noyer la civilisation chrétienne de l’Europe dans un magma culturel antagoniste.

Source Dreuz.info.

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :