Boualem Sansal : une nouvelle guerre civile est en route en Algérie, la France sera durement touchée

Après Michel Déon et Malika Sorel, Boualem Sansal s’est vu remettre le Prix Clara Lanzi par Jean-Marie Schmitz, président du Secours de France, le 26 septembre 2018, dans le cadre prestigieux du Salon d’Honneur de l’Hôtel National des Invalides.

Discours de Boualem Sansal le  26 septembre 2018 aux Invalides

« La situation de l’Algérie aujourd’hui est délicate. Elle est menacée d’éclatement et de disparition. Elle ne tient encore que par la corruption massive que le régime de Bouteflika entretient, pour maintenir un semblant d’état, ceci grâce à la rentre pétrolière, dont la plus grande partie est détournée par les dirigeants du régime et les oligarques qui leur servent de prête nom. Mais la rente pétrolière a fondu, et une nouvelle guerre civile est en route.

La France en sera directement et très durement touchée, vous savez cela. Vous le craignez mais il est bon, ici et en ce moment de le répéter.

De nos jours, il faut ouvrir les yeux et constater qu’elle n’est plus vraiment la France. Chaque jour, l’islam dans ses différentes versions radicales, wahhabistes, djihadistes, salafistes, s’enhardit, et telle une meute harcelant sa proie, lui arrache un morceau de chair par ci, par là, pendant qu’elle se vide de son sang. Et vient le moment, et nous y sommes, où vient le moment où la proie cesse de se débattre et accepte l’inéductable.

Je ne joue pas les Cassandre, mais j’ai une conclusion que je veux partager avec vous, en 3 points :

1 Nous sommes en danger et en passe d’êtres vaincus. L’Etat mortifère dans lequel se trouve l’ensemble du monde musulman, est l’axiome pour nous dire ce qui nous attend et atteint déjà largement nos banlieues.

Lire aussi:  Immigration, criminalité et propagande

2 Pendant que l’ennemi nous fait une guerre totale, nos dirigeants et vos élites inventent des histoires très nobles pour se dérober.

3 La France est le maillon faible, et l’islamisme s’y investit en totalité et partout. Ceux qui disent « Ne confondons pas les musulmans et l’islamisme », refont chaque jour leur lit.

Merci d’être venus m’entendre

Boualem Sansal

Fin du discours lors de la remise du prix « Secours de France » dans le grand salon des Invalides devant une assemblée de nos élites, suivi de dédicaces de son ouvrage.

Une pensée sur “Boualem Sansal : une nouvelle guerre civile est en route en Algérie, la France sera durement touchée

  • 6 novembre 2018 à 18 h 25 min
    Permalink

    C’est madame Soleil des années 2000. D’où ramène t-il ses informations, des spécialistes ne peuvent s’avancer sur ces choses là, lui en toute simplicité et quiétude il donne des pronostiques qui vont dans le sens de ses sponsors.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :