Crise migratoire: l’Europe responsable?

MIGRANTS L’Europe a-t-elle le devoir d’accueillir tous les migrants? Selon les médias et les gouvernants européens oui. Mais en réalité, NON, les Européens n’ont pas le devoir de les accueillir! Explication en 5 points.

Les 5 raisons du NON au tsunami migratoire

1) L’Europe a déjà fourni un effort d’accueil gigantesque ces dernières décennies. Pour s’en convaincre, il suffit de déambuler dans n’importe quelle ville d’Europe de l’Ouest. On découvrira une foule très largement cosmopolite, avec une grande proportion d’extra-européens. A l’inverse, au Japon, en Chine, en Turquie, en Azerbaïdjan etc. la proportion des migrants étrangers est infinitésimale.

2) Contrairement à la deuxième guerre mondiale, où de nombreux juifs fuyaient la déportation dans les camps de la mort, les migrants débarquant en Grèce cet été proviennent de Turquie, pays où ils ont tous transité. Or la Turquie est un pays en paix où les migrants sont en parfaite sécurité. Alors, pourquoi ne restent-ils pas dans ce pays? Tout simplement parce que l’Etat turc n’est pas un Etat providence et ne propose donc pas d’aides et de prestations sociales. Par conséquent, les immigrants ne viennent pas en Europe pour rechercher la sécurité (ils l’ont déjà trouvée en Turquie) mais pour le confort des aides sociales dont ils savent qu’ils pourront bénéficier en Europe.

3) Les pays européens ne sont pas responsables des nombreuses guerres qui déchirent les pays musulmans. Ces guerres sont dues en partie aux puissances étrangères (Iran, Arabie-Saoudite, Qatar, Turquie, USA) ainsi qu’à la haine et l’intolérance propagées par le Coran et de l’Islam, religion à laquelle adhèrent les populations de ces pays. Ces gens doivent donc assumer eux-mêmes leur choix religieux et ses conséquences. Mais surtout ce sont les pays qui sponsorisent ces guerres qui ont la responsabilité d’accueillir en priorité les migrants, pas les européens.

Lire aussi:  Des musulmans se flagellent et se scarifient devant leurs enfants lors d'une cérémonie sanglante en Grèce

4) L’Europe, en pleine crise économique, n’a plus les moyens de bien accueillir ces immigrants. Une grande partie d’entre eux se retrouveront au chômage, parqués dans des quartiers de HLM, sans espoir d’intégration économique, avec bientôt la haine contre le pays d’accueil.

5) Les médias nous le cachent, mais ces immigrants sont à 95% des musulmans et, à en juger par le voile des femmes, très pratiquants. L’accueil de ces personnes ne fera qu’accélérer l’islamisation de l’Europe. C’est au contraire aux pays musulmans, dont beaucoup débordent de pétrodollars, de les accueillir, par solidarité confessionnelle.

La première cause: l’ouverture des frontières et les aides sociales

Si ‘Europe est coupable de quelque chose c’est bien d’avoir ouvert tout grand ses frontières: c’est cette ouverture qui génère un appel d’air pour des millions d’immigrants économiques.

Parmi les réfugiés transitant par les Balkans, beaucoup ne viennent pas de Syrie mais du Pakistan, d’Afghanistan. Regardez sur la carte: le Pakistan a une frontière commune avec la Chine, pays en plein décollage économique.

Pourquoi les migrants pakistanais ne choisissent-ils pas la Chine comme destination? Pourquoi préfèrent-ils parcourir des milliers de km pour atteindre d’Europe? Parce que l’Europe est la seule région du monde qui ne contrôle pas ses frontières, et laisse entrer tous les immigrants sur son territoire (essayez d’entrer en Chine sans visa et vous verrez comment vous serez reçus). Et parce que l’Europe est la seule région du monde qui offre des aides sociales à tous les immigrants qui le désirent.

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :