Un député polonais : « Refuser les migrants musulmans est la seule voie pour assurer notre sécurité »

La seule façon de protéger la Pologne contre les attentats terroristes est de ne pas autoriser les migrants islamiques dans le pays, a déclaré le député polonais du Parlement européen Ryszard Czarnecki.

Ses commentaires, confiés à une radio polonaise, font suite à l’attentat islamiste de Londres, qui a frappé l’Europe samedi 3 juin 2017.

Czarnecki, membre du parti conservateur Droit et Justice (PiS), a déclaré que des attaques terroristes étaient souvent menées par des fils de migrants musulmans – dont beaucoup étaient des citoyens de pays européens – qui ont été formés par l’Etat islamique.

« Dans certains pays, on observe cette situation, ceux qui sont formés sur le territoire de l’État islamique en Syrie, en Irak – des jeunes de nationalité française, belge, néerlandaise, britannique et allemande – retournent en Europe … et en quelque sorte les autorités ont été incapables de les surveiller , » a déclaré Czarnecki.

« Nous, la Pologne, apprenons les erreurs des autres … et nous n’ouvrirons pas nos portes aux migrants musulmans », a-t-il ajouté.

Czarnecki a également déclaré que les récentes attaques au Royaume-Uni visaient à influencer le résultat des élections législatives britanniques, qui se tiendront le 8 juin.

L’attaque de samedi a été la troisième au Royaume-Uni ces derniers mois. Le 22 mai, un kamikaze islamiste a tué 22 personnes et blessé des dizaines d’autres lors d’un concert à Manchester, au nord-ouest de l’Angleterre. En mars, un autre islamiste a jeté sa voiture dans la foule près de Westminster à Londres, tuant quatre personnes et en blessant 50.

Czarnecki a conseillé à la Grande-Bretagne d’expulser les migrants radicaux : « Si un dirigeant musulman radical appelle ses coreligionnaires à se battre contre les infidèles, dans un prêche à la mosquée, je crois qu’il y a des raisons d’expulser cet Imam».

Le député polonais ne croit pas si bien dire, puisque Khuram Shazad Butt, l’un des trois auteurs de l’attaque du 3 juin à Londres, avait été filmé par Channel 4 en 2016 (voir la vidéo ci-dessous) dans le cadre d’un reportage sur les islamistes  à Londres. On le voyait prier devant un drapeau de Daesh dans le centre de la capitale, tandis que les autorités l’ont laissé, plusieurs mois après, particulièrement tranquille, quand dans le même temps, elles mènent la chasse aux dissidents politiques comme Tommy Robinson, ancien leader de l’English Defense League.

Crédit photo : DR

Breizh-info.com

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :