Bono: « Les partis politiques qui critiquent l’immigration de masse proviennent de Satan »

Avant la dernière tournée de U2, Bono, leader et co-fondateur du groupe, a écrit dans le journal allemand Frankfurter Allgemeine. Dans l’article, qui est essentiellement une « lettre d’amour à l’UE », il critique sévèrement les nationalistes et les « extrémistes ». En même temps, il annonce que le groupe brandira le drapeau de l’UE lors de tous les concerts de sa tournée.

Cette semaine, il a été invité au Parlement européen, où il a prononcé un discours et partagé son point de vue sur la politique mondiale. Il a promulgué pour l’internationalisme et davantage de coopération avec l’Afrique, qui, selon lui, est l’avenir! « Les gens sont préoccupés par le nationalisme, je suis vraiment enthousiasmé par l’internationalisme », a-t-il déclaré.

Il a également souligné la croissance démographique explosive en Afrique et le fait que le continent comptera bientôt deux milliards d’habitants, ce qui, selon lui, est fantastique. «Les gens sont anxieux face à une immigration incontrôlée, et je le comprends, mais je suis tellement excité par ce qui se passe sur notre continent voisin. Je vois des opportunités incroyables. Il y a près de deux milliards d’habitants en Afrique. Alors que la population européenne est vieillissante, eux deviennent plus jeunes et plus dynamiques», a-t-il poursuivi.

Selon Bono, les Européens et les Africains devraient se voir comme des frères et «conquérir le monde» ensemble. Alors que l’Amérique est en manque de grandes idées, nous devrions nous asseoir à côté de nos partenaires africains, sur un pied d’égalité, et conquérir le monde », a-t-il expliqué. Il a également déclaré que « l’Union européenne doit de rallier à l’Afrique afin d’unir leurs forces contre Donald Trump et les États-Unis ».

Lire aussi:  La liste des colis suspects aux États-Unis et ce qu'on sait d'eux
« Les partis politiques qui critiquent l’immigration de masse sont originaires de Satan »

Le chanteur de U2 s’est récemment engagé dans une campagne contre les partis politiques européens critiques à l’égard de l’immigration de masse, son objectif étant le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini. Lors de son dernier concert à Milan cette semaine, son alter ego maléfique MacPhisto a attaqué le dirigeant italien, affirmant que tous les partis politiques qui critiquent la migration de masse ont un point commun: ils sont tous originaires de Satan.

“J’ai envoyé mes gens partout en Europe. Mon peuple porte beaucoup de noms différents. En Suède, ils s’appellent démocrates, démocrates suédois. En France, ils changent de nom. En Pologne, ils ont des noms que je ne peux même pas prononcer. En Hongrie, et bien là-bas, ils veulent me manger « , a déclaré Bono au public.

Bono et son alter ego maléfique MacPhisto

Habillé en diable, il a exhorté le peuple italien à ne plus soutenir Matteo Salvini, affirmant que tous les partis populistes d’Europe avaient le même visage. Puis il a pointé son masque Satan. Bono a récemment été impliqué dans une controverse pour avoir déclaré qu’il souhaitait que les Africains «prennent le contrôle du monde».

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Source VoiceOfEurope

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com