Des migrants ont défiguré un vieil homme belge à 11 reprises parce qu’ils n’aimaient pas son chien

Temps de lecture : < 1 minute

Lucas Claes, 68 ans, a été victime plusieurs fois de violences brutales de la part d’un gang de jeunes étrangers, a rapporté la chaîne belge RTV.

Dimanche dernier, Claes promenait son chien près d’un parc à Turnhout et a rencontré le groupe après que son chien se soit approché d’eux, a-t-il raconté dans une interview vidéo.

Les migrants n’ont pas été amusés par le fait que le chien se trouvait à proximité et ont dit à Claes que “le chien sentait mauvais”. Le vieil homme a dit que c’était faux, puis les choses ont dégénéré.

L’homme âgé a été brutalement battu par le groupe et a perdu connaissance. “Je me suis réveillé quand une femme m’a dit : ‘Monsieur, vous allez bien ?’”, a dit Claes.

Après son réveil, la femme a utilisé son smartphone pour appeler une ambulance. Claes a été transporté d’urgence à l’hôpital, où on a découvert qu’il avait 11 fractures des os faciaux.

Claes est profondément affecté par l’incident, mais il n’a pas peur de sortir. “Que pouvez-vous faire d’autre ? Il faut promener le chien, il n’y a pas d’autre choix”, dit-il.

A ce jour, la police belge n’a arrêté qu’un seul des cinq suspects, décrits par Claes comme des “étrangers”.

Source: Voice of Europe

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com