Rappel: Une activiste allemande “Welcome Refugees” assassinée par un chauffeur de camion marocain

Sophia Lösche, une militante allemande de «l’accueil des réfugiés» âgée de 28 ans, avait été retrouvée morte au mois de juin, à la station-service Egino, dans la commune d’Asparrena, à Álava, en Espagne, avait rapporté le Bild.

Disparue depuis plus d’une semaine, personne ne savait où elle se trouvait, depuis qu’elle avait embarqué à Schkeuditz, en Allemagne de l’Est, dans un camion portant des plaques d’immatriculation marocaines. Elle avait fait de l’auto-stop depuis sa ville natale, Bamberg, à environ 260 kilomètres au sud du drame.

La victime Sophia Lösche

Un contrôle de la circulation de la Garde civile a arrêté le camion sur une route près de la ville espagnole de Bailén à Jaén. Le chauffeur voulait aller dans le détroit de Gibraltar, prendre un ferry et descendre au Maroc, où il voulait se protéger de la justice européenne.

Le suspect a été transféré au tribunal d’instruction central n ° 6 de l’Audiencia Nacional. Ses aveux ont permis de retrouver le corps de la jeune femme. Son cas avait été rapporté dans les médias allemands après que sa famille eut annoncé sa disparition 24 heures après son décès.

Elle avait travaillé avec une ONG sur l’île grecque de Lesbos, où elle avait aidé ces soi-disant réfugiés. Des sources consultées par les médias ont souligné que le corps présentait «des symptômes évidents de violence». L’auteur avait manifestement l’intention de la violer.

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :