Israël dénonce George Soros et soutient la Hongrie : « Il est une menace. »

Christian Hofer : Contrairement à ce que prétend Reuters, cela ne vise pas à rapprocher Israël de la Hongrie puisqu’Israël avait déjà dénoncé Soros par le passé (sources ici et ici). On est très loin du “philanthrope” que les médias de gauche tentent sans cesse de nous vendre.

Israël soutient la Hongrie : le financier Soros est une menace.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a publié une déclaration dénonçant le milliardaire américain George Soros, une mesure qui semblait destinée à rapprocher davantage Israël de la Hongrie avant la visite du Premier ministre Benjamin Netanyahou à Budapest la semaine prochaine.

Soros, un juif d’origine hongroise qui a dépensé une grande partie de sa fortune pour financer des groupes […] (Christian Hofer : Je censure ici la propagande de gauche visant à transformer cet individu en “philanthrope”.), a été pris pour cible à plusieurs reprises par le gouvernement hongrois de droite, en particulier pour son soutien à une immigration plus ouverte.

Dans le dernier cas, le Premier ministre Viktor Orban a soutenu une campagne dans laquelle Soros est pointé du doigt comme un ennemi de l’Etat : “Ne laissons pas Soros rire le dernier” disent des panneaux publicitaires à côté d’une photo de l’investisseur de 86 ans. Les associations juives ainsi que d’autres groupes prétendent que cette campagne encourage l’antisémitisme.

Soros, qui parle rarement des attaques personnelles à son encontre, n’a pas commenté les panneaux d’affichage, mais des groupes juifs hongrois et Human Rights Watch, une organisation partiellement financée par Soros, ont condamné la campagne, affirmant qu’elle “évoque les souvenirs des affiches nazies pendant la Seconde Guerre mondiale”.

Lire aussi:  Netanyahu : Israël ne signera pas le pacte des migrations de l'ONU

L’ambassadeur d’Israël en Hongrie a publié une déclaration dans laquelle il dénonce la campagne, affirmant qu’elle “évoque de tristes souvenirs, mais qu’elle sème aussi la haine et la peur”, une référence apparente au rôle de la Hongrie dans la déportation de 500 000 Juifs pendant l’Holocauste.

Mais quelques heures plus tard, le ministère israélien des Affaires étrangères a publié une “clarification” déclarant que Soros était une cible légitime des critiques.

“La déclaration (de l’ambassadeur) ne visait nullement à délégitimer la critique de George Soros, qui sape continuellement les gouvernements démocratiquement élus d’Israël.” a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, ajoutant que Soros finançait des organisations “qui diffament l’Etat juif et cherchent à lui refuser le droit de se défendre.”

(…)

Reuters.com

Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

 

Plus de partages

Une pensée sur “Israël dénonce George Soros et soutient la Hongrie : « Il est une menace. »

  • 21 décembre 2018 à 17 h 23 min
    Permalink

    ILS SONT DE + EN + NOMBREUX A REJETER CE PACTE SOURNOIS!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :