Suisse : succès d’une pétition demandant à ce que la Confédération n’accorde pas de pavillon à l’Aquarius

Début octobre, des politiciens de gauche et du centre, une dizaine d’ONG ainsi que la Conférence des évêques de la Confédération helvétique, réclamaient que soit accordé le pavillon suisse au navire Aquarius.

Une pétition allant dans ce sens avait alors récolté plus de 20.000 signatures en quelques semaines. Cette fois-ci, c’est au tour d’une autre pétition, intitulée Stop Aquariusde demander au Conseil fédéral de ne pas accorder ce pavillon au bateau, bien connu pour ramener des migrants en Europe. L’initiative, lancée il y a seulement quelques heures, connaît déjà un succès viral et ce, sans aucun relais associatif ou médiatique.

Dix raisons pour lesquelles la Suisse ne doit pas attribuer de pavillon à l’Aquarius :

1. Gibraltar et Panama pourtant très libéraux dans l’attribution de pavillons de complaisance ont retiré le sien à l’Aquarius, notamment pour non-respect des procédures juridiques internationales concernant les migrants.

2. Selon le journaliste spécialiste de l’Afrique, Stephen Smith ayant travaillé pour Libération et Le Monde, la présence des navires affrétés par les ONG au large de la Libye est un facteur incitatif pour les passeurs et les migrants.

3. Toujours selon ce journaliste, les navires des ONG se sont tellement rapprochés d’année en année des côtes libyennes que les migrants ont pris des risques inconsidérés pour les rejoindre.

4. Depuis que les ONG sont moins présentes au large de la Libye, le nombre de morts a chuté 51%.

5. Les ONG refusent de déposer les migrants en Tunisie alors que ce pays est considéré suffisamment sûr par le DFAE pour les touristes suisses. Cette solution rendrait pourtant les opérations en mer plus efficaces car plus rapides et découragerait les départs des migrants économiques.

Lire aussi:  Pierre Hillard : H.G Wells, prophète du nouvel ordre mondial (vidéo)

6. 95% des migrants débarquant en Italie n’obtient pas le statut de réfugié.

7. Le président de la République française, Emmanuel Macron, a critiqué le rôle des ONG en Méditerranée : « On ne peut pas accepter durablement cette situation car au nom de l’humanitaire cela veut dire qu’il n’y plus aucun contrôle. À la fin, on fait le jeu des passeurs. (…) C’est d’un cynisme terrible ».

8. Le trafic de migrants a rapporté 1,6 milliards de dollars aux mafias de passeurs en 2016 selon le président du Conseil européen Donald Tusk. Une partie de cet argent finance le terrorisme.

9. Notre voisin italien fait tout pour endiguer l’immigration illégale croissante dans son pays. Son ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a critiqué à de nombreuses reprises l’action des ONG et en particulier de SOS Méditerranée à bord de l’Aquarius.

10. La Suisse ne doit pas encourager l’immigration illégale qui cause des morts, enrichit les mafias de passeurs et crée des troubles graves dans toute l’Europe.

Stop-Aquarius.ch

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com