Belgique. Bruges : Le marché de Noël est devenu le « marché d’hiver » pour ne pas offenser les autres religions.

Le marché de Noël de Bruges est maintenant un «marché d’hiver», mais tout le monde ne s’en réjouit pas.

Les organisateurs changent le nom pour ne pas offenser les personnes d’une autre religion. « Inacceptable que le lien avec Noël soit négligé », cela sonne aux adversaires.

Il y aura une crèche à Bruges cette année, mais pas de lumières de Noël, qui seront remplacées par des lumières d’hiver, l’opposition se demande ce qui ne va pas avec un marché de Noël : « Incroyable et incompréhensible », réagit le sénateur Pol Van Den Driessche (N-VA).

« Désormais, on ne peut plus parler de « marché de Noël » à Bruges, mais de « marché d’hiver ». Bruges a une très belle et ancienne tradition de Noël, que vous soyez religieux ou non, elle fait partie de notre culture, je ne veux pas céder à cette forme stupide de « tolérance ».

Au centre commercial de Bruges, ils sont surpris de l’agitation : « Avec le nom de’marché d’hiver’, nous voulons être plus neutres. Nous ne comprenons pas d’où vient cette agitation, c’est déjà la deuxième année que le nom a changé. (…)

Bruges n’est pas la seule grande ville à donner un nouveau nom officiel au marché de Noël : Bruxelles, Anvers, Gand et Hasselt ont toutes opté pour des variantes du mot hiver. (…)

Hln.be

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com