Environnement : L’immonde découverte de ce nageur au large de la France

Rémi Camus a bouclé son tour de France à la nage. Il a raconté son expérience et l’état des mers, non loin du littoral…

Invité sur le plateau de « C politique, la suite » sur France 5 ce dimanche 28 octobre, l’explorateur Rémi Camus a confié avoir nagé dans de véritables « soupes de plastiques » au large des côtés françaises, aux frontières espagnoles et italiennes, relate France info.

40 km de long, 3 m de profondeur

Le nageur de l’extrême a bouclé son tour de France et deux lieux l’ont particulièrement choqué. Le premier dans le Pays basque, entre le port de Bayonne et Hendaye, dernière ville française avant l’Espagne. Rémi Camus a en effet été confronté à une « soupe de plastiques » de 40 kilomètres de long sur 3 mètres de profondeur, le tout à 700, 800 mètres de la côte à peine.

Une « décharge à ciel ouvert »

La cause de ce désastre environnemental? Une « décharge à ciel ouvert en bordure de littoral espagnol » et qui se propage chez son voisin quand les conditions se dégradent. « Et on retrouve tous ces déchets chez nous », précise Rémi Camus. Aucun doute quant à leur provenance: « Tous les plastiques sont écrits en espagnol », ajoute-t-il.

Autre cas similaire tout aussi préoccupant entre le cap d’Antibes et Nice, à la frontière italienne, au niveau de la superbe baie des Anges. Là, ce sont les déchets italiens qui transforment ces lieux d’exception en « vraie poubelle ».

« La Méditerranée est une poubelle »

Pragmatique, Rémi Camus appelle les autorités à réagir: « Ce ne sont pas nos déchets mais il faut régler ces problèmes ». Témoin « privilégié » de ces milieux naturels menacés, il avoue sans détour que la « Méditerranée est une poubelle »: « Les gens y contribuent parce que les gens sont des porcs ».

Lire aussi:  30 % des colonies d'abeilles sont mortes durant l'hiver dernier en France

Source 7sur7.be

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com