Le Royaume-Uni n’offrira pas l’asile à Asia Bibi par crainte des émeutes

L’Association chrétienne pakistanaise britannique a déclaré que le gouvernement du Royaume-Uni est préoccupe par « les troubles au sein de certaines sections de la communauté ».

L’appel à l’asile d’une chrétienne pakistanaise à la Grande-Bretagne a été refusé parce que son arrivée dans le pays pourrait provoquer des troubles civils, a appris le HuffPost UK.

Asia Bibi, une ouvrière agricole chrétienne, a été libérée de prison au Pakistan mercredi après avoir été acquittée pour blasphème. Elle avait passé huit ans dans le couloir de la mort après une dispute avec un groupe de femmes musulmanes en juin 2009.

La Cour suprême du Pakistan a annulé la condamnation de Bibi en 2010 pour avoir « insulté le prophète Mohammed » la semaine dernière, affirmant que les charges retenues contre elle étaient fondées sur des preuves peu convaincantes. Mais son acquittement a déclenché de violentes protestations menées par des religieux islamiques, et le gouvernement a maintenant accepté d’essayer de l’empêcher de quitter le pays.


Samedi, son avocat, Saif Mulook, a fui le Pakistan en disant qu’il craignait pour sa vie. Il a trouvé refuge aux Pays-Bas après avoir été menacé par des islamistes.

Le mari de Bibi, Ashiq Masih, a également publié un message vidéo disant qu’il craint lui aussi pour la sécurité de sa famille. « Je demande au Premier ministre du Royaume-Uni de nous aider et, dans la mesure du possible, de nous accorder la liberté », a-t-il déclaré. Mais les militants qui s’efforcent d’obtenir le déménagement de Bibi à l’étranger ont déclaré que le gouvernement britannique ne lui avait pas offert l’asile, invoquant des problèmes de sécurité.

Lire aussi:  Royaume-Uni : une élève de 16 ans disqualifiée d’un examen pour avoir critiqué la viande halal

Wilson Chowdhry, président de l’Association chrétienne pakistanaise britannique, a déclaré que deux pays avaient fait des offres fermes d’asile, mais la Grande-Bretagne n’en faisait pas partie. « J’ai été amené à croire que le gouvernement britannique craignait que son déménagement au Royaume-Uni ne cause des problèmes de sécurité et des troubles au sein de certaines sections de la communauté et constitue également une menace pour les ambassades britanniques à l’étranger qui pourraient être la cible de terroristes islamistes”.

Il a dit : « Je suis venu au Royaume-Uni pour éviter d’être attaqué et je ne m’attendais donc pas à ce que la même chose m’arrive ici.

Selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, il y a eu 8 336 crimes motivés par la haine religieuse au cours des deux dernières années, soit une augmentation de 40 % par rapport aux deux années précédentes. Les statistiques montrent qu’il y a eu 264 crimes haineux enregistrés contre des chrétiens l’année dernière, représentant 5% des crimes haineux à caractère religieux – contre 52% de ces crimes contre des musulmans.

En Europe, le gouvernement néerlandais a désigné les chrétiens pakistanais comme un « groupe à haut risque », leur ouvrant ainsi la porte à des considérations spéciales en tant que réfugiés dans le pays. Mais Khalid Mahmood, un député musulman de Birmingham, a déclaré que les relations entre les chrétiens pakistanais et les musulmans en Grande-Bretagne sont généralement bonnes.

Il a dit : « Oui, il y a peut-être une toute petite minorité en marge de l’islam extrémiste qui pourrait recourir à la violence contre les chrétiens pakistanais, mais elle s’en prendra à tous ceux qui ne sont pas musulmans. Il serait faux de suggérer que la population musulmane du Royaume-Uni a des préjugés contre les chrétiens pakistanais ou les déteste. » Il a déclaré qu’en dépit des tensions, de nombreux Pakistanais vivant au Royaume-Uni ont une « culture commune ».

Lire aussi:  Immigration : « on ne se fie pas à l'intelligence des Français » selon Laurent Obertone (Vidéo)

Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :