Gianluca Savoini, membre du parti Lega, soutient Trump et déclare que l’Italie ne devrait pas signer le pacte de l’ONU sur la migration

Le Pacte mondial pour “une migration sûre, ordonnée et régulière” doit être formellement adopté lors de la Conférence des Nations Unies au Maroc les 10 et 11 décembre.

Mais, comme le président Trump l’a déclaré devant les Nations unies le 25 septembre, “La migration ne devrait pas être régie par un organisme international irresponsable vis-à-vis de nos propres citoyens”, et Gianluca Savoini, membre du parti italien Lega, a déclaré la même chose vendredi.

Il estime que l’Italie ne devrait pas signer le pacte mondial pour la migration des Nations Unies qui menace la souveraineté, l’identité culturelle et religieuse du pays.

Plusieurs autres pays de l’UE, notamment l’Autriche, la République tchèque, la Croatie et la Pologne, se sont joints aux États-Unis et à la Hongrie pour ne pas adhérer au futur accord.

La déclaration de Marrakech, comme on l’appelle, bloquerait toute critique au sujet de la migration de masse, interdirait les partis politiques qui s’y opposeraient et ferait de la migration un “droit humain” afin qu’aucun pays ne puisse jamais s’y opposer.

Savoini, président de l’Association culturelle Lombardie-Russie, a déclaré aux journalistes vendredi :

“J’espère que l’Italie ne signera pas cet accord, car, comme le dit le président américain Donald Trump, nous devons défendre notre identité et notre culture contre l’invasion économique des migrants.

Nous devons faire clairement savoir aux trafiquants d’êtres humains que nous n’accepterons plus ce trafic honteux. Ce sont des années décisives pour nos nations européennes. Nous voulons rester Européens et Chrétiens ».

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Lire aussi:  L’Europe accusée de crimes contre l’humanité pour son traitement des migrants

Source urdupoint

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :