Le gouvernement estonien rejette le pacte des Nations unies sur la migration

Temps de lecture : < 1 minute
Jeudi, 15.11.2018, 20h12 : Le gouvernement de Tallinn n’a pas réussi à se mettre d’accord, lors de son conseil des ministre de ce jeudi, sur le fait d’adhérer au pacte de l’ONU sur les migrations.

« En formant une coalition, nous avons convenu de prendre des décisions par consensus. Malheureusement, un tel consensus n’a pas été atteint aujourd’hui », a déclaré le chef du gouvernement Jüri Ratas.

Alors que le ministre des Affaires étrangères Sven Mikser s’était prononcé en faveur de l’adhésion, le ministre de la Justice Urmas Reinsalu et son parti conservateur Pro Patria ont exprimé leur rejet en invoquant des préoccupations juridiques. Ils craignent que le Pacte devienne partie intégrante du droit international et restreigne ainsi la souveraineté nationale de l’Estonie en matière d’immigration.

Avant l’Estonie, la République tchèque, la Bulgarie, les États-Unis, l’Autriche, la Hongrie et l’Australie, entre autres, avaient également déclaré rejeter ce Pacte.

Source Focus.de via Fdesouche

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com