“Bienvenue réfugiés” : Un cheick egyptien affirme qu’il faut battre sa femme pour la discipliner et non la punir

Temps de lecture : 2 minutes

Les violences faites aux femmes sont aujourd’hui un sujet important au sein de notre société. Les femmes n’ont plus peur de dénoncer les actes d’agression dont elles sont victimes.

C’est ainsi que le mouvement #MeToo a pris naissance il y a quelques mois, pour permettre à toutes les femmes qui ont été victimes de violences ou d’abus en tous genres de libérer leur parole et dénoncer leurs agresseurs.

Cependant, lors d’une interview à la télévision, un cheikh égyptien a tenu “des propos intolérables“. D’après ce dernier, battre sa femme n’est pas une faute c’est la manière de battre la femme qui doit être revue.

Invité sur le plateau de la chaîne télévisée égyptienne Al Rahma, le cheikh Nabil Al-Mursi a livré des enseignements sur la manière dont il faut punir sa femme. Des propos choquants” dont il s’est fait l’écho.

A l’en croire, le prophète Mahomet a donné la méthode à suivre à travers le Coran. Il précisera par la suite, que le but premier du châtiment doit être uniquement disciplinaire, il a ensuite dit comment il faut se prendre pour punir sa femme: ” ne la frappez pas au visage, ne l’enlaidissez pas, et quand vous quittez le lit conjugal, restez à la maison !

Le cheikh Nabil Al-Mursi indique aussi que si l’on suit correctement les préceptes du Coran, l’on saura comment quitter le lit conjugal, comment admonester et comment battre, car les coups sont utilisés pour enseigner et discipliner, non pour punir ou humilier.

Il ajoute que certains pensent que les enseignements du Coran leur donne le droit d’humilier leurs épouses, ce qui est mauvais d’après le cheikh. Selon donc cette personnalité religieuse, punir sa femme n’est pas mauvais en soi et le Coran montre la démarche à suivre.”Si vous suivez cette méthode quand votre femme désobéit, vous réglerez sûrement le problème pour la satisfaction des deux parties.”

Source La Nouvelle Tribune

Lire aussi:  Après la mort d'un jeune de 13 ans dans une rixe en Seine-Saint-Denis, les politiques s'insurgent

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com