« Nous sommes arabisés ! » : Un seul des 103 nouveaux élèves à l’école de Berlin parle allemand à la maison

Astrid-Sabine Busse, directrice d’une école de Berlin sonne l’alarme, en disant: « Nous sommes arabisés. » Sur les 103 élèves de première année qui sont venu à son école dans la banlieue de Neukölln à Berlin, une seule parle l’allemand à la maison. C’est le résultat des Allemands de la classe ouvrière qui quittent la région, du regroupement familial des migrants et des mesures fiscales.

« Nous étions là avant, » dit la directrice au Bild : « En raison d’une troisième génération de migrants qui apporte leurs épouses de leur ancien pays d’origine, la plupart des parents ne parlent pas allemand. »

Busse dit que beaucoup d’enfants manquent de connaissances et de soutien social :

« Beaucoup d’enfants ne disposent même pas de leur propre lit, et encore moins d’un endroit pour faire leurs devoirs. Les grands frères et sœurs jouent sur l’ordinateur, regardent la télévision. Il leur faudrait un endroit calme pour qu’ils puissent assimiler ce qu’ils ont appris. Il n’y a pas de structure adaptée pour eux. »

Selon ses observations, les problèmes sont considérables. « Beaucoup d’enfants ne sont pas du tout éduqués, » ajoute t-elle.

Voilà pourquoi les nouveaux étudiants pratiquent l’ABC pour que les plus petits apprennent des choses qui jusque-là inconnues pour eux, tels que : Lorsque vous rencontrez quelqu’un, vous les saluez.

Cela dit, Busse avoue que la situation actuelle est tout à fait insupportable et dit que « la politique est responsable depuis quelques années, et que les problèmes sont évidents ».

Traduction Carole Compostella pour alter INFO

Lire aussi:  Les femmes de plus en plus victimes de harcèlements dans le Paris multiculturel

Source Bild

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :