Un entrepreneur allemand engage des réfugiés par charité : l’un d’eux viole sa fille

Un réfugié irakien est accusé d’avoir violé une adolescente en Allemagne, rapporte le journal Rheinische Post (RP).

La jeune fille et l’accusé de 22 ans s’étaient apparemment connus dans l’entreprise où le jeune homme est employé. Le père de la jeune fille a une entreprise et milite depuis longtemps pour l’intégration des réfugiés dans le monde du travail. Il propose régulièrement des stages et autres mesures qualifiantes pour les réfugiés. Le jeune homme de 22 ans travaillait chez lui depuis le mois de mars […]

Le fait que le jeune homme aurait abusé de sa fille consterne le père : « C’est vraiment terrible. C’est quelqu’un à qui j’avais fait confiance. » Ce qui s’est passé est « pour nous une horreur », dit le père. Sa fille se réveille en sursaut et a des accès de panique. Il ressent un grand désarroi, « surtout quand il s’agit d’une personne à qui on a tellement fait confiance ». Il a pourtant l’intention de continuer à s’investir pour l’intégration des réfugiés dans le marché du travail et continuera aussi à l’avenir à employer des demandeurs d’asile.

La police a relevé les empreintes et a entendu les personnes concernées, mais elle n’a pas arrêté le jeune homme de 22 ans. « Nous n’avons pas pour l’instant de graves soupçons de culpabilité », a déclaré Lothar Gathen, porte-parole du ministère public de Mönchengladbach.

Il n’y a pas non plus de danger de fuite car les deux accusés habitent des lieux connus des enquêteurs. Le jeune homme de 22 ans nie les faits. Il est, selon la police, originaire d’Irak. Il aurait vécu dans un foyer pour demandeurs d’asile de Brüggen, mais l’aurait quitté entre-temps pour loger à Essen chez des membres de sa famille.

Lire aussi:  Des parents suédois protègent leurs filles à l'école, après que des migrants les ait battues et les ont traitées de « putes »

Ce n’est pas parce que la police a voulu dissimuler quelque chose qu’elle n’a pas aussitôt rendu public le viol reproché au jeune homme, a déclaré Goertz, porte-parole de la police. « Nous ne l’avons pas fait savoir pour des raisons tenant à la protection de la victime. » […]

Immédiatement après l’incident, la jeune femme s’est rendue à la police avec ses parents et a signalé le viol.

“C’est très terrible. C’était une personne en qui j’avais confiance. L’événement a été une horreur pour nous » , a déclaré le père. Il ressent une grande impuissance, « d’autant plus que c’était une personne en qui on avait tellement confiance ». Aujourd’hui, la fille a des problèmes de sommeil et souffre de crises de panique.

La police n’a pas encore arrêté le jeune homme de 22 ans car il n’y a « pas de suspicion urgente », a déclaré jeudi le porte-parole du procureur Mönchengladbach, Lothar Gathen.

Le réfugié âgé de 22 ans nie les actes. Il vient d’Irak selon la police. L’homme aurait habité dans un logement pour demandeurs d’asile à Brüggen.

Source : VoE vu sur Fdesouche

 

Plus de partages

2 pensées sur “Un entrepreneur allemand engage des réfugiés par charité : l’un d’eux viole sa fille

  • 5 décembre 2018 à 17 h 38 min
    Permalink

    Bonjour,

    La malhonnêteté et la méchanceté est sans frontière:

    Notre famille vit au Sénégal, par charité nous avons engagé une bonne qui n’a pas hésité a voler une bonne partie des bijoux de mon épouse, dont certains en rapport avec la naissance de nos enfants. Maintenant elle purge 2,5 ans d’emprisonnement mais cela nous a ni ramené les bijoux, ni cette femme ne nous payera jamais le million de FCFA de dédommagement qu’elle devrait nous payer.

    Ensuite, une famille de dix personnes avait besoin d’un logement, nous leur avons loué en plus en leur baissant le prix par charité, malgré l’infaisabilité par d’autres, les enfants (15 et 18 ans) de nos locataires n’ont pas été poursuivit après le vol constaté dans notre appartement en matinée, de mon ordinateur et mon téléphone portable, les deux de marque Apple.

    Nous avons un terrain et nous avions trouvé deux chiots, le gardien à justifier une absence de son poste d’une demi-heure, juste le temps pour que des intrus viennent nous les voler.

    Le cousin de mon épouse qui est mécanicien, devait nous réparer un taxi. Le cousin est parti avec l’argent des frais de réparation et notre taxi a fini en 2012 à la fourrière. Le dommage total se monte à 3,3 millions de FCFA, soit en 2018, environ 5700.- fr suisse.

    Nous avions des bus, les chauffeurs nous ont volé sur les rendements et ont été jusqu’à détruire ceux-ci, sans tenir compte qu’en même temps ils perdaient leur emploi, perte net pour nous plus de 100’000.- fr suisse dès 2015.

    Tout ça c’est le Sénégal et il y encore bien plus avec toutes celles et ceux qui ne paient jamais les biens de consommations que nous leur avons livré …!

    Bien à vous.

    PS: Les sénégalais honnêtes sont les premières victimes de ces escrocs, car c’est l’image de leur pays qui est diffusée de part le monde qui est la première entachée et eux bien entendu dans la foulée.

    Répondre
  • 23 juillet 2019 à 19 h 01 min
    Permalink

    ” Il a pourtant l’intention de continuer à s’investir pour l’intégration des réfugiés dans le marché du travail et continuera aussi à l’avenir à employer des demandeurs d’asile. ” Cet abruti n’a visiblement rien compris ! Les islamo-racailles ne voudront jamais s’intégrer. Au contraire, ils veulent nous imposer leur pseudo-religion, leur barbarie. Qu’est qu’il attend ce crétin, que sa fille se fasse de nouveau violer ? Lamentable !

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :