La banque centrale de l’UE et l’Allemagne gagnent des milliards grâce à la crise grecque

Tandis que la population grecque souffre des mesures d’austérité imposées par Bruxelles, la Banque centrale européenne (BCE) a perçu environ huit milliards d’euros d’intérêts sur les obligations du gouvernement grec entre 2012 et 2016.

D’après les estimations de l’organisation britannique « Jubilee Debt Campaign », le Fonds monétaire international (FMI) a également obtenu un prêt d’environ 2,5 milliards d’euros pour la Grèce. Selon la décision des membres de la zone euro, les intérêts devraient effectivement être reversés à la Grèce par solidarité.

Cependant, cela ne s’est réalisé que partiellement et a été complètement arrêté en 2015 dans le cadre du deuxième plan de sauvetage. Mais la BCE n’est pas la seule à gagner de l’argent par le biais de la Grèce. Selon un communiqué de presse, les prêts et les achats d’obligations en faveur de la Grèce ont également rapporté des bénéfices d’environ 1,34 milliard d’euros à l’Allemagne.

S’enrichir de la souffrance de la population grecque déjà pénalisée est une honte et montre jusqu’où va la solidarité dans l’UE.

Source Kla TV

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com