Le Premier ministre Skvernelis : « La Lituanie s’abstiendra de signer le pacte des migrations des Nations Unies »

VILNIUS (Spoutnik) – Vilnius approuvera le Pacte mondial pour les migrations des Nations unies, mais ne signera pas l’accord, a annoncé mercredi le Premier ministre lituanien Saulius Skvernelis.

Un ministre participera à la conférence, approuvera le pacte des Nations unies… mais rien ne sera signé par le ministre, a déclaré Skvernelis à la conférence de presse, sans préciser le nom du ministre.

Le Pacte mondial pour « une migration sûre, ordonnée et régulière » devrait être officiellement approuvé lors d’une conférence intergouvernementale qui se tiendra dans la ville marocaine de Marrakech les 10 et 11 décembre. Mardi, le parlement lituanien a adopté une résolution qui donne au gouvernement le mandat d’adhérer à l’accord.

Le texte du pacte des Nations Unies sur les migrations a été finalisé le 13 juillet par tous les États membres des Nations unies, à l’exception des États-Unis, qui se sont retirés du pacte l’année dernière. Le document représente la tentative de la communauté internationale d’établir une approche globale commune de tous les aspects de la migration internationale. Le document comprend 23 objectifs pour « une meilleure gestion de la migration » aux niveaux local, national, régional et mondial.

La motion s’est révélée être un sujet de discorde en Europe. Le pacte a été rejeté notamment par la Hongrie, l’Italie, l’Autriche, la Suisse, la Bulgarie, la République tchèque, la Pologne, la Croatie et la Slovaquie. Même la CDU de Merkel rejette cet accord. Ces pays ont fait part de leurs préoccupations concernant les limites possibles de leur capacité à définir leurs propres politiques d’immigration.

Traduction Carole Compostella pour alter INFO

Lire aussi:  Pacte de l'ONU sur le migrations : Macron annule son déplacement à Marrakech mais délègue quelqu’un pour l’y représenter

Source Sputnik

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com