Pacte de Marrakech, nouvelle mise en garde de Trump (bien plus crédible que les Fake News des médias)

Avec le Pacte mondial sur les migrations, dit Pacte de Marrakech, les Nations unies veulent « faire progresser la gouvernance mondiale aux dépens du droit souverain des Etats à gérer leur système d’immigration », ont dénoncé vendredi les Etats-Unis dans un communiqué plein de bon sens et qui met les points sur les i.

Dans un long texte très argumenté, diffusé par la mission diplomatique américaine à l’ONU, les Etats-Unis rappellent qu’ils ont quitté les négociations sur ce Pacte en 2017 car ses objectifs sont « incompatibles avec la loi américaine, la politique et les intérêts du peuple américain ». Ils sont de ce fait, incompatibles avec les intérêts des peuples européens.

C’est parce qu’ils savaient que les citoyens diraient non que les instances européennes et les Etats ne les ont pas consulté, et qu’ils vont voter au mépris de la démocratie, et du droit fondamental des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Nous ne pouvons soutenir un Pacte qui pourrait s’opposer aux meilleurs intérêts de nos citoyens

« Les décisions sur la sécurité des frontières, sur qui est admis à résider légalement ou à obtenir la citoyenneté, figurent parmi les plus importantes décisions souveraines qu’un pays peut faire », soulignent aussi les Etats-Unis dans ce communiqué. Il n’est pas question donc qu’elles fassent l’objet « de négociations, d’un examen, dans un cadre international », ajoute le texte.

Tout en reconnaissant « l’apport de nombreux immigrants à la construction de notre nation, nous ne pouvons soutenir un Pacte ou un processus qui impose ou qui a la potentialité d’imposer des directives internationales, des normes, des attentes ou des engagements qui pourraient s’opposer à notre capacité à prendre des décisions dans les meilleurs intérêts de notre nation et de nos citoyens », affirme avec sagesse le document.

Lire aussi:  « Trop, c’est trop ! » : le Premier ministre australien annonce vouloir faire baisser l’immigration légale

Washington anticipe aussi que les pays signataires du Pacte chercheront in fine à imposer un « droit coutumier international » dans le domaine des migrations, c’est à dire transformer ce pacte « non contraignant » en obligation gravée en dur dans le droit international.

Le terme de « pacte » induit « des obligations légales », ajoutent les Etats-Unis dans leur communiqué. La formulation du texte « sans caractère contraignant » a également été considéré comme suspecte par les autres pays qui ont décidé de ne pas le signer.

En dépit des crispations sans précédent provoquées par le Pacte, plus de cent pays sont attendus lundi et mardi à Marrakech pour l’entériner formellement avant le vote d’une résolution de ratification à l’Assemblée générale de l’ONU prévue le 19 décembre à New York.

Ni la Suisse, ni Israël, ni l’Amérique du président Trump ne sont tombés dans ce piège immigrationniste.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

3 pensées sur “Pacte de Marrakech, nouvelle mise en garde de Trump (bien plus crédible que les Fake News des médias)

  • 12 décembre 2018 à 11 h 11 min
    Permalink

    Des pactes, on les fait uniquement avec le diable

    Répondre
  • 14 décembre 2018 à 21 h 24 min
    Permalink

    Bonjour,

    Ce que dit le Président Trump est non seulement pertinent mais vrai. Si les peuples européens avaient été consultés, aucun n’auraient accepté que leurs gouvernants signe le pacte de Marrakech sur l’immigration.

    Donc comment un gouvernement qui changera dans quelques années, pense pouvoir faire accepter à une population résidente qui ne va pas aller ailleurs et qui est là depuis des siècles, accepter que l’on leur impose devoir vivre en bonne intelligence avec une population imposée qui le plus souvent n’a pas été éduquée et instruite à partager les mêmes valeurs.

    Que dirait la population d’une nation 100% musulmane, comme l’est le Bengladesh, que des migrants d’autres cultures leur amènent prostitution, alcool, débauche, boîtes de nuit, casinos, string et autres costumes de bains mouchoirs de poches, fesses et nichons à l’air sur leurs plages de cocotiers ?

    Je crois que l’on se comprends…

    Répondre
  • 30 mai 2019 à 5 h 46 min
    Permalink

    Tout à fait Thierry 😉🙏❤

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :