Attaque de Strasbourg : des témoins auraient entendu l’assaillant crier «Allah akbar», selon le procureur de Paris

Un homme identifié comme étant fiché S a ouvert le feu dans le centre de Strasbourg, avant de prendre la fuite, blessé par des soldats de l’opération Sentinelle. L’assaillant présumé est toujours en fuite.

Le procureur de Paris déclare que le suspect aurait crié «Allah akbar», selon certains témoins sur place.

L’assaillant a été blessé au bras par un tir de riposte, selon le procureur de Paris, puis a rejoint le quartier de Neudorf à Strasbourg en montant dans un taxi. Un échange de tirs avec des policiers s’en est suivi dans ce quartier.

720 personnes mobilisées pour retrouver l’assaillant de l’attaque, selon Castaner.

Prenant la parole à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a déclaré : «720 personnes sont mobilisées pour que nous puissions intercepter cet individu.»

A l’Assemblée nationale, Christophe Castaner a livré quelques détails sur la traque de Chérif Chekatt : «Nous avons pensé qu’il était réfugié à Kehl, en Allemagne […] Le site, où nous pensions qu’il était logé, a été immédiatement quadrillé mais il n’était pas là.»

Le suspect aurait été surveillé par de mesures de droits communs

Interpellé par un élu LR sur la question du suivi des fichiers S, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nunez, a défendu le bilan de la DGSI : «C’est un individu qui se livrait au prosélytisme en détention. […] Malheureusement, il n’a jamais été détecté de radicalisation ou de velléités de passage à l’acte.»

Source RT

Lire aussi:  Selon un média arabe, le terroriste de Nouvelle Zélande est musulman

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :