La ministre danoise de l’intégration : « Les Somaliens doivent rentrer chez eux et reconstruire leur pays »

Les autorités danoises ont conclu que la situation dans certaines régions de la Somalie est désormais sûre, et que les Somaliens n’ont plus des motifs valables de demander l’asile.

Après un examen de la situation en Somalie, qui a débuté en 2017, les permis de séjour seront donc refusés pour pas moins de 1 000 Somaliens. « Il est temps pour eux de rentrer à la maison maintenant », déclare le Danemark.

« Si vous ne avez plus besoin de notre protection et que votre vie et votre santé ne sont plus en danger dans votre pays d’origine, vous devez bien sûr rentrer chez vous et reconstruire votre pays d’origine », a déclaré la ministre pour les migrations, Inger STØJBERG, selon DR .

La ministre souligne également que chaque cas a été soigneusement examiné et qu’ils ont toujours été analysés sur des faits.

Depuis 2015, le Danemark 2015 a changé sa loi sur l’immigration. La modification législative, qui a été initialement destinée aux Syriens dans le cadre de l’invasion de cette même année, a également été appliquée aux migrants de la Somalie.

Le Danemark, qui a un accord avec la Somalie, stipule que le pays d’origine devrait rapatrier les citoyens somaliens. Toutefois, l’accord n’est applicable qu’à 12 personnes par an uniquement.

Les autorités danoises ont également proposé des sommes généreuses aux Somaliens désireux de rentrer chez eux, 14 000 € par adulte et € 4.200 par enfant, mais en 2017, seulement 42 personnes ont sauté sur l’occasion, et en 2018, ce ne sont que 32 d’entre eux.

Qui est Inger STØJBERG ?

En juin 2015, elle est nommée ministre de l’Intégration et du Logement. Elle lance une série de mesures restrictives afin de freiner l’afflux des demandeurs d’asile. Elle met en place notamment un projet de loi ponctionnant les migrants les plus riches afin de financer leur accueil.

Lire aussi:  Normandie : un migrant accusé de viol sur une lycéenne est acquitté, il n’avait pas les « codes culturels » pour comprendre ce qu’il faisait

À la suite de la contestation de l’opposition politique, le seuil d’imposition passe de 400 € à 1840 €. En novembre 2016, elle annonce que le Danemark cesse d’accueillir jusqu’à nouvel ordre les réfugiés proposés chaque année par le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) et motive sa décision par la « responsabilité de maintenir la cohésion économique, sociale et culturelle du Danemark ». En novembre 2016, elle perd le portefeuille du logement lors d’un remaniement ministériel.

Pronant une attitude ferme vis-à-vis de l’immigration, elle est connue par sa posture politiquement incorrecte assumée et son humour qui font d’elle la ministre préférée des Danois.

Traduction Jacques Damien pour alter INFO

Source VoE

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :