Ça suffit : Le ministre italien tacle les eurocrates qui dictent comment l’Italie doit agir

Matteo Salvini en a assez des eurocrates de Bruxelles, qui ont passé l’année 2018 à dicter au gouvernement italien les termes du budget 2019.

Le ministre de l’Intérieur italien a notamment déclaré que toutes les conditions prévues ont été respectées et, ce faisant, l’Italie a montré du « bon sens ».

Le président français Emmanuel Macron, après avoir été contraint de faire des concessions au mouvement des gilets jaunes, a augmenté le déficit budgétaire de la France afin de tenir compte des revendications. Si la Commission l’exige, mais que le budget de l’Italie ne peut pas y répondre, Salvini dit que ce serait inacceptable.

Prenant la parole à Quarta Repubblica Rete 4, Salvini a dit :

Nous avons montré du bon sens, de la raison et le désir du dialogue, mais vous avez besoin de deux personnes pour dialoguer. Si vous démontrez le sens commun des choses et que de l’autre côté ils rendent la pareille, tel un bien commun, alors cette alliance permettra de construire quelque chose.

Je souhaite que d’un autre côté, à Bruxelles, ils feront preuve de bon sens et qu’ils ne feront pas de distinction entre frères et sœurs de l’UE. Qu’ils ne comptent pas ruiner l’Italie et favoriser la France de Macron, qui peut se permettre de dépenser tout ce qu’il veut.

Traduction Carole Compostella pour alter INFO

Source : VoE

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :