Futur de l’ordre mondial, la menace russe ? (Vidéo)

Membre du Sénat à la chambre supérieure du parlement russe depuis deux ans, Alekseï Pouchkov est également président de la commission pour les informations et les médias. Dans cette vidéo, il explique que la crise de 2008-2009 a démontré qu’il y a un prix au fonctionnement du modèle néo-libéral.

Ce modèle néo-libéral ne fonctionne pas de manière efficace, on voit ça par exemple en Italie, en France, en Allemagne, aux États-Unis.

Ce qui rend difficile de combattre ce modèle néo-libéral, c’est que c’est devenu une religion !

On a établi un certain nombre de « maximes », que l’on ne peut pas transcender […] il y a des choses que l’on ne peut pas dire.

Par exemple, l’Union européenne critique la Hongrie pour la simple raison que dans la constitution hongroise, il y a une phrase qui dit que l’idéologie/religion néolibérale insiste sur le fait que le mariage est une union entre deux êtres humains et qu’il y a une phrase qui stipule que le mariage c’est une union entre un homme et une femme. Mais insister que le mariage c’est une union entre un homme et une femme, c’est déjà transgresser les limites du politiquement correct.

On ne peut pas dire que l’Europe ne peut pas recevoir un nombre indéfini de ressortissants de l’Afrique du nord ou du Moyen-Orient.

Publié par alter INFO

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :