Fake News du Monde contre Trump : la journaliste Charlotte Chabas ment et fait de la propagande

« Pour parvenir à ses fins [le mur avec le Mexique], Trump n’en finit plus d’éructer et d’inventer chaque jour de nouvelles menaces » écrit une journaliste malhonnête du Monde qui, fainéante, s’est contentée de recopier comme un cancre tous les ragots anti-Trump que l’on peut trouver dans les médias atteints du TDS (Trump dérangement syndrome).

Il me suffirait d’une seule statistique pour démolir les parlottes de Charlotte et ses Fake News. Mais je suis un homme généreux, et j’en livre plusieurs que Chabas pourra méditer :

  • En 2018, plus de 17 000 adultes arrêtés à la frontière mexicaine après être entrés illégalement aux Etats-Unis avaient un casier judiciaire.
  • 6 000 d’entre eux étaient membres de gangs (dont beaucoup du pire d’entre eux, MS-13), selon le Bureau des opérations des douanes et de la police des frontières. (1)
  • Les dernières statistiques des douanes et de la protection des frontières pour l’exercice 2018 (qui ne comprennent pas le mois de septembre) montrent que les gardes-frontières ont appréhendé 808 personnes affiliées à des gangs. (2)
  • D’autre part, la Section de l’immigration et des douanes a renvoyé ou déporté 5 872 membres de gangs au cours de l’exercice 2018, selon ses derniers chiffres (3). Ces arrestations et renvois ont lieu dans les communautés de tout le pays, car l’absence d’un mur de protection empêche une bonne protection des frontières et ces criminels étaient déjà en train de commettre leurs crimes.
  • Un rapport publié en 2018 par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (4) a révélé que les trafiquants d’êtres humains depuis le Mexique vers les Etats-Unis ont gagné entre 3,7 et 4,2 milliards de dollars en 2016.
Lire aussi:  La Réalité du Grand Remplacement : l’Irlande en 2019

Je termine par un argument que ma consœur me surprendra si elle s’obstine à considérer qu’il s’agit d’une « menace inventée par Trump », et mes lecteurs me pardonneront, mais je me dois de l’écrire en majuscule pour qu’elle comprenne le drame que cela représente : 80% DES FEMMES MIGRANTES ILLÉGALES SONT VIOLÉES LORS DE LEUR VOYAGE VERS LES ÉTATS-UNIS. (5)

Sur ce dernier point, Chabas est excusée de ne pas connaître ce « drame humanitaire » – ce sont les mots prononcés par le président Trump.

Pourquoi la consœur est-elle excusée ?

  • Parce que CBS a vérifié en direct les faits avancés par le président lors de son adresse à la Nation, et il a dit “une femme sur trois est agressée sexuellement durant son voyage pour traverser la frontière ».
  • Et CBS a écrit : « VRAI ! Selon Amnesty International, entre 60 et 80 % des femmes migrantes qui transitent par le Mexique sont victimes de viols en cours de route. »
  • Et la chaîne a immédiatement effacé son message (6) en se disant qu’il était inconvenant d’approuver Trump, car il a été décidé de faire croire que c’est un menteur.

Quand allez-vous enfin comprendre que vous avez perdu le monopole de l’information et ne pouvez plus tromper le public ! Si les gens n’ont plus confiance dans les médias, c’est parce que vous leur mentez !

Conclusion

J’ai l’impression que c’est vous, Charlotte Chabas, ainsi démasquée à diffuser des Fake News, qui allez éructer !

Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :