Colère d’un Gilet Jaune qui dénonce les «manipulations» des médias pour diaboliser le mouvement

Temps de lecture : < 1 minute

Yann Le Bihan (figure des Gilets Jaunes) dénonce sur LCI les manipulations des médias visant à diaboliser les Gilets Jaunes en insinuant que le mouvement est responsable de l’incendie du domicile de Richard Ferrand ou des tags antisémites sur le portrait de Simone Veil.

« M. Ferrand, c’est peut-être une affaire privée, n’oublions pas qu’il est impliqué dans l’Affaire des Mutuelles de Bretagne, le procureur a précisé que l’incendie était antérieur à la plainte (déposée vendredi) donc on ne peut pas dire que les Gilets Jaunes sont impliqués, mais l’amalgame a été fait tout le week-end, et après y’a eu les tags antisémites sur le portrait de Simone Weil. La manipulation qui a été faite systématiquement depuis 3 jours où on sous-entend que les Gilets Jaunes sont impliqués, je trouve cette manipulation LAMENTABLE ! ».

Il confirme la préparation d’un Acte XIV non-déclaré ce samedi dont il communiquera le lieu de rassemblement au dernier moment : « On reste sur le principe du samedi, on ne va pas céder au syndicat des commerçants qui sont pro-Macron, on continue le mouvement ».

– LCI, 14 février 2019, 22h34

Source Fdesouche

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com