Voici les chiffres des djihadistes, ayant un passeport suisse, détenus en Syrie

Cenator : Après les discours des bien-pensants prônant le rapatriement de nos pauvres décapiteurs égarés – tous des Suisses, bien entendu – voici les chiffres qui commencent à arriver. N’aurait-il pas été plus honnête de la part de l’establishment de communiquer d’abord les chiffres, puis de dire à la population sans tergiverser les coûts prévisibles que cela engendrera en matière d’incarcération et de surveillance, sans même parler du fait que ces ordures représenteront un danger à vie ?

Il faudrait aussi que quelqu’un parmi les Suisses ayant de la notoriété et la faveur des médias ose dire ce que chaque Suisse sain d’esprit pense sans être entendu : ces djihadistes « repentis » ne peuvent pas être à la fois les ennemis de notre civilisation et des détenteurs du passeport suisse.

Nous nous souvenons des discussions sur la déchéance de nationalité, abandonnées suite à l’opposition farouche des gauchistes et des ONG. […]

En Suisse, 93 cas de djihadistes partis dans des zones de conflit ont été recensés, selon le Service de renseignement de la Confédération (SRC), dont 79 vers la Syrie et l’Irak. Au total, 33 personnes sont décédées, dont 27 décès confirmés. Seize djihadistes, dont treize cas confirmés, seraient rentrés en Suisse. Il est certain qu’un couple de Lausanne et leur petite fille sont détenus par les Kurdes syriens. L’Autorité vaudoise de protection de l’enfance a déjà privé la mère de sa garde et demande à Berne de la ramener à la maison. De plus, les autorités kurdes ont affirmé il y a quelque temps avoir capturé deux autres femmes suisses.

Lire aussi:  Un Syrien cadre présumé de l'EI arrêté en Hongrie

ATS-Réd.

Article complet : 24 heures (voir encadré en marge : « Plusieurs Suisses sont détenus en Syrie »)

Voir aussi:

https://www.rts.ch/info/suisse/7802781-la-decheance-automatique-de-la-nationalite-passe-a-la-trappe.html
https://lesobservateurs.ch/2019/02/14/faut-il-pleurer-sur-le-sort-des-femmes-jihadistes/
https://www.24heures.ch/suisse/premiere-decheance-nationalite-suisse/story/18697482

Radicalisée à Renens, la djihadiste « lausannoise » d’origine bosniaque témoigne : « La Suisse rejette les musulmans. » (Vidéo)

La Cigale, ayant chanté tout l’été

Suisse multiculturelle : Abu Wael al-Swissri, d’origine bosnienne, s’est radicalisé à la mosquée de Lausanne

Source lesObservateurs.ch

 

Plus de partages

2 pensées sur “Voici les chiffres des djihadistes, ayant un passeport suisse, détenus en Syrie

  • 8 juin 2019 à 16 h 27 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook:

    Bonjour,

    En Suisse, lorsque j’ai fait mon service militaire en 1980, un Suisse qui partait pour la légion étrangère, à son retour risquait d’être emprisonner (à savoir en Suisse pas de peine de mort et le pire des crimes risque un maximum de 20 ans), il me semble trois ans.

    Maintenant ici il ne s’agit pas de légion étrangère alors je ne sais pas, peut-être que ces Suisses seront traités comme des immigrés, soit on leur offrira logement, soins médicaux et dentaires gratuit, et même un joli pécule pour boire des bières et fumer et pas que du tabac !

    Bien à vous.

    Répondre
  • 8 juin 2019 à 16 h 31 min
    Permalink

    Ajout à mon commentaire précédent laissé également sur Facebook :

    Ben oui … Les horreurs de la guerre, il faut pouvoir l’oublier ..!

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :