France : Grande pétition contre la 5G

Le journaliste scientifique Eric Müller a lancé une pétition sur son site internet « Néo-Nutrition ». Il s’adresse au Président de la République, Emmanuel Macron, pour lui rappeler les dangers de la 5G, qui sera déployée en France dès 2020.

Il évoque notamment l’appel lancé par 230 scientifiques, mais aussi d’autres résultats d’études. Au 14 mars 2019, la pétition avait déjà recueilli 61 370 signatures. L’initiateur pense qu’il faudrait un minimum de 250 000 signatures pour que cette pétition puisse avoir un impact au Parlement.

Voici le texte de la pétition:

À Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron,

L’Arcep a ouvert, en début 2018, le guichet « pilotes 5G », qui permet de délivrer des autorisations d’utilisation de fréquences dans les bandes pressenties pour la 5G. La France prévoit l’installation de réseaux 5G d’ici 2020 (dans moins de 12 mois). Des fréquences allant de 3,5 à 26 GHz ont déjà été attribuées, sans qu’aucune étude scientifique confirmant l’absence d’impacts négatifs sur la santé par ces ondes n’ait été effectuée avant la prise d’une telle décision.

Nous sommes dans l’expérimentation à grande échelle. Vous avez ignoré les 230 scientifiques de plus de 40 pays qui ont déjà donné l’alerte sur les dangers de la 5G, en créant le 5G Appeal [1]. Or, les preuves sont accablantes : À cause des champs électromagnétiques actuels, 8% de la population est déjà atteinte du Syndrome d’électrosensibilité [8]. Leur vie est un cauchemar : maux de tête, acouphènes, insomnie, vertiges, maux de dents et de gencives, troubles du rythme cardiaque, douleurs articulaires, irritabilité, dépression, fatigue permanente, difficulté à se concentrer [9].

Des études ont déjà démontré que la 5G (tout comme la 3G et la 4G) peut réduire la fertilité masculine [4]. Souvenez-vous que la fertilité masculine a déjà diminué de moitié ces 40 dernières années. D’autres études montrent les ondes 5G peuvent augmenter les risques de fausses couches [5]. Les études ont aussi montré que les ondes 5G sont cancérigènes. Elles augmentent particulièrement le risque de tumeur au cerveau [6]. Les sujets les plus à risques sont les enfants et les adolescents, qui sont plus sensibles à ces rayonnements que les adultes [7].

En l’occurrence, il en va de notre environnement (santé des plantes et des animaux), de notre santé et de celle de nos enfants et petits-enfants. Nous tous, parents, grands-parents, citoyens, médecins, scientifiques, nous nous tournons vers vous, Monsieur le Président de la République, pour vous demander d’arrêter le déploiement du réseau 5G et de vous engager à réduire l’exposition de la population française aux champs électromagnétiques, conformément à la Résolution 1815 du Conseil de l’Europe (27 mai 2011) [3].

Notre santé et celle de nos enfants ne peut pas être sacrifiée sur l’autel d’un profit que se partageront une poignée d’industriels des télécoms peu scrupuleux. Veuillez agréer Monsieur le Président de la République, l’expression de mes salutations respectueuses.

Vous pouvez signer la pétition ici : https://petition.neo-nutrition.net/non-a-la-5g-en-france/

Lire aussi:  Pierre Cassen : Macron battu, mais résultat désastreux pour la France

 

Sources :

https://petition.neo-nutrition.net/non-a-la-5g-en-france/
[1] http://www.5gappeal.eu/signatories-to-scientists-5g-appeal/
[2] http://www.5gappeal.eu/scientists-and-doctors-warn-of-potential-serious-health-effects-of-5g/
[3] http://assembly.coe.int/nw/xml/XRef/Xref-XML2HTML-FR.asp?fileid=17994&lang=FR
[4] The influence of direct mobile phone radiation on sperm quality, Igor Gorpinchenko, Oleg Nikitin, Oleg Banyra, and Alexander Shulyak, Cent European J Urol. 2014; 67(1): 65–71., Cent European J Urol. 2014; 67(1): 65–71., Published online 2014 Apr 17. doi: 10.5173/ceju.2014.01.art14 [5] Exposure to Magnetic Field Non-Ionizing Radiation and the Risk of Miscarriage: A Prospective Cohort Study, De-Kun Li, Hong Chen, Jeannette R. Ferber, Roxana Odouli & Charles Quesenberry, Scientific Reports volume 7, Article number: 17541 (2017), https://doi.org/10.1038/s41598-017-16623-8
[6] Mobile phone and cordless phone use and the risk for glioma – Analysis of pooled case-control studies in Sweden, 1997–2003 and 2007–2009, Lennart Hardell, Michael Carlberg, Department of Oncology, University Hospital, Örebro SE-701 85, Sweden, DOI: https://doi.org/10.1016/j.pathophys.2014.10.001
[7] The sensitivity of children to electromagnetic fields, Kheifets L, Repacholi M, Saunders R, van Deventer E., Pediatrics. 2005 Aug;116(2):e303-13, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16061584
[85] https://www.thoughtco.com/how-much-of-your-body-is-water-609406
[8] http://www.teslabel.be/electrosensibilite-ehs
[9] https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/25082-Hypersensibilite-ondes-electromagnetiques-maladie-meconnue-hypocondrie

Source : Kla TV

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :