La Suisse pourra expulser les terroristes même s’ils risquent la peine de mort (VIDEO)

Expulser les terroristes vers leur pays d’origine, même s’ils risquent la peine de mort ou la torture : c’est la mesure adoptée en Suisse par la chambre haute de l’Assemblée fédérale. A peine voté, le texte fait déjà polémique.

Une décision controversée du Conseil des Etats, l’équivalent suisse du Sénat, crée des remous politiques en Suisse. Ses membres ont en effet voté une motion permettant l’expulsion des terroristes condamnés en Suisse vers leurs pays d’origine, même s’ils sont susceptibles d’y être torturés ou condamnés à la peine de mort.

Le ministre suisse de la Justice, Karin Keller-Sutter, s’est indignée de cette décision, rappelant au passage cet extrait de la Constitution helvétique : « Nul ne peut être refoulé sur le territoire d’un Etat dans lequel il risque la torture ou tout autre peine ou traitement cruel et inhumain ».

Ndlr : Évidemment, il fallait que KKS mette son grain de sel et intervienne en faveur de ces « pauvres terroristes accablés », qu’il faudrait, selon elle, accueillir et protéger sans condition. Mais s’indigner avec autant de de conviction et de détermination du sort d’assassins meurtriers relève clairement d’un manque de discernement, voire carrément de la folie !

Car en effet, Mme Sutter, par vos propos, vous nous prouvez que vous n’êtes pas très éclairée sur la question et que vous ne mesurez pas la portée de vos paroles. Vous n’êtes pas l’exemple d’une Suisse démocratique et souveraine. C’est d’ailleurs grâce à de gens comme vous que notre pays a de plus en plus des allures d’Afrique et de Moyen-Orient… Aussi Mme Sutter, nous ne vous remercions pas, nous ne vous remercions pas pour votre incompréhension, pour votre incompétence et votre acharnement à vouloir absolument changer le visage de la Suisse pour des raisons pseudo-humanistes !

Cette motion va également à l’encontre de la Convention européenne des droits de l’homme et de la Convention de Genève, deux textes de référence en matière de défense des droits de l’homme. Cependant cette initiative parlementaire a pour but de répondre au conservatisme suisse, estime le reporter de RT France.

Source RT

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :