« Si la Nouvelle-Zélande veut se protéger contre tout attentat islamiste visant à venger Christchurch, le pays doit soutenir ses musulmans »

Un expert en sécurité affirme que la solidarité et le soutien de la Nouvelle-Zélande envers sa communauté musulmane après l’attaque sont essentiels pour protéger le pays de toute attaque visant à venger celle de Christchurch.

Un haut responsable de l’Etat islamique a appelé à la vengeance après les attaques de vendredi contre deux mosquées de Christchurch qui ont tué 50 personnes.

Le New York Times a rapporté que le porte-parole de l’organisation terroriste, Abu Hassan al-Muhajir, a rompu six mois de silence pour appeler à des représailles.

Paul Buchananan, expert en sécurité, estime que les combattants de Daech revenant dans leur pays d’origine après leur défaite en Syrie représentent « une menace réelle ».

Toutefois, le niveau de la menace dépend de la façon dont la Nouvelle-Zélande réagit en tant que nation envers sa communauté musulmane.

(…) « Le massacre leur donne un outil de recrutement et un incitatif [vengeance]. La menace est réelle. »

« Mais la Nouvelle-Zélande pourrait être en sécurité si la population non musulmane se rassemble autour de la communauté musulmane. »

« Notre réaction en tant que nation déterminera le niveau de menace. »

(…) NZHerald

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :