Monde à l’envers : Un leader musulman exige du Roi d’Espagne qu’il présente des excuses pour avoir vaincu l’Islam en 1942

Il y a quelques jours, le nouveau président du Mexique, Andres Manuel Lopez, abrasimètre, a demandé que le roi Felipe VI demande pardon pour la conquête de son pays par l’Espagne.

A ce jour, une mosquée de Séville a fait la même chose mais pour la Reconquista (la Reconquista, lorsque le Les dirigeants musulmans ont été chassés de l’Andalousie-Espagne).

La mosquée Ishbilia a publié sur Facebook en ces termes, sous le nom d’une communauté islamique et de son président, Djihad Sarasua :  « les sentiments parmi les musulmans espagnols et ceux qui , pour certaines raisons, résident en Espagne, le manque de conciliation entre la Couronne et les héritiers de l’héritage andalou. »

« Monsieur, étant le roi d’Espagne, je crois que le moment historique est arrivé pour mener à bien la reconnaissance de la bassesse, le pillage, les déplacements et les meurtres effectués par les ordres des rois catholiques et leurs collaborateurs les plus directs, qui ont abouti à la reddition de Grenade et la violation de tout souscrit à la communauté musulmane », dit la lettre.

Il ajoute d’ailleurs que les musulmans ont été soumis à une « persécution constante » qui a laissé des « millions de morts » : « Jamais il n’a existé une persécution féroce et le désir d’éliminer une communauté religieuse, comme cela a été réalisée par l’ancienne royauté espagnole dans les temps de Felipe II, une extermination qui a abouti à la guerre de Alpujarres après la sanction de 1567 Pragmatique. »

Voilà pourquoi le roi Felipe VI est demandé par la mosquée de présenter des excuses à la communauté musulmane.

Lire aussi:  Quand Makhlouf Mameche, UOIF, imam de Lille, directeur du Lycée Averroés évoque le projet d'islamisation en douceur

« En tant que descendant des rois mentionnés ci-dessus, quelle formidable opportunité vous auriez à démontrer à la communauté musulmane par votre respect et votre différence, avec les thèses islamiques.

Présenter des excuses à notre communauté pour tant d’atrocités et intercédant pour la reconnaissance de la nationalité espagnole les descendants d’Al Andalus, comme cela a été fait avec la communauté juive séfarade » .

Jusqu’à présent, le roi Felipe VI n’a pas répondu à la demande du chef musulman.

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Source Voice of Europe

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :