Pas un seul gros titre ne couvre la conclusion la plus importante du rapport Mueller !

Plus malhonnête, on ne fait pas. Les médias ont plongé encore plus profond dans le militantisme politique.

J’ai publié hier l’intégralité du rapport Mueller [1].

Dès l’introduction, on peut lire les conclusions de deux ans d’enquête :

L’enquête n’a pas déterminé que les membres de la Campagne Trump avaient conspiré ou s’étaient coordonnés avec le gouvernement russe dans ses activités d’ingérence électorale. (The investigation did not established that members of the Trump Campaign conspired or coordinated with the Russian government in its election interference activities.)

Aucun journaliste ne niera je pense (mais la mauvaise foi n’ayant aucune limite, sait-on jamais) que Robert Mueller a été nommé précisément pour cela : déterminer si Trump avait conspiré avec les Russes. Il s’agit donc du point essentiel de ce rapport.

Voici les gros titres de la presse en francophone. Je vous mets au défi de trouver combien sont assez honnêtes pour faire leur gros titre de l’exonération totale de Trump.





Je vous rassure, c’est la même chose aux Etats-Unis. Car le journalisme est mort. Ils ne sont plus là pour informer, mais pour trouver les moyens d’enfoncer Trump. Toutes les rédactions des médias ci-dessus ont débordé d’efforts pour ne pas dire que le rapport Mueller a innocenté le président Trump.

Certaines, comme Libération, ont été plus malhonnêtes que d’autres. Interrogez les gens assez idiots pour ne lire que Libération, ils vous diront que Trump a été reconnu coupable ! Seul le Dauphiné libéré a un titre honnête : Trump de nouveau blanchi.

Source : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

[1] Rapport Mueller

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com