« L’UE devrait cesser l’organisation de la migration »

Les ministres des Affaires étrangères du Groupe Visegrad, y compris de la République tchèque, de la Hongrie, de la Pologne et de la Slovaquie, ont rencontré le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves le Drian, à Bratislava, pour discuter des questions relatives à l’avenir, de la sécurité et de la compétitivité de l’Union Européenne.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec ses homologues, le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto, a décrit les objectifs les plus importants pour la Hongrie, en ce qui concerne notamment l’avenir de l’UE pour renouer avec la compétitivité et la sécurité du groupe.

« Nous, Européens centraux, avons fait extrêmement beaucoup sur ces aspects… donc nous sommes en droit de dire que nos propositions sont justifiées », a déclaré Szijjarto. La croissance des pays d’Europe centrale a dépassé la moyenne de l’UE, de plus, ses politiques axées sur la sécurité des citoyens ont réussi à endiguer l’afflux de migrants, a-t-il précisé.

La compétitivité du groupe ne peut être maintenue que grâce à une coopération interne robuste, a déclaré Szijjarto. Les grands pays devraient donc s’abstenir de vouloir tout réglementer, freinant la compétitivité des membres d’Europe centrale et orientale.

Un règlement adéquat serait l’harmonisation fiscale, ce qui conduirait à des hausses d’impôts abrupts dans ces pays, a-t-il dit.

Il est « inacceptable » que la France doivent imposer les effets de ses « politiques fiscales irresponsables » en Europe, a-t-il conclu.

En ce qui concerne la sécurité en Europe, Szijjarto dit « il est temps que l’UE cesse de favoriser »l’organisation de la migration ». L’arrêt des migrations est particulièrement important maintenant que l’organisation terroriste Etat islamique a été vaincue et que « des milliers de terroristes mercenaires font leur chemin vers l’Europe », alors que des dizaines de milliers de migrants sont bloqués dans les Balkans occidentaux, en attendant l’accès à l’UE.

Traduction Fabrice Drapel

Lire aussi:  George Soros cherche à nouveau à influencer les élections au Parlement européen

Source Voice of Europe

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :