A Nice, les riverains n’en peuvent plus « des migrants suivent des femmes, font leurs besoins partout, bousculent les personnes âgées… »

Temps de lecture : 2 minutes

Des riverains à bout et un organisme qui fait du mieux qu’il peut… Le Forum réfugiés a reçu, en présence de la police municipale et nationale, des représentant du comité de quartier.

C’est pas sécurisant le matin de devoir se frayer un chemin au milieu de tous ces gens qui attendent sur le trottoirs, déclare, sobrement, cette habitante de la Madeleine. Ils ne sont pas agressifs, mais ils ne font attention à rien. Et ça fait quand même un peu peur… »

Ce vieux monsieur est plus catégorique : « Si, parfois, on se fait insulter et même une fois, je me suis fait bousculer. Je ne passe plus devant et puis le quartier est devenu dégueulasse ! »

C’est aussi le sentiment du président du Cadim (Comité d’action et de défense des intérêts de la Madeleine). « Tous les matins, ils encombrent les trottoirs, ils bousculent les personnes âgées. Il y a de nombreuses disputes entre les demandeurs d’asile et les riverains » , affirme Claude Berzin. Qui va plus loin, à bout : « Ils se battent entre eux aussi et ils suivent des femmes… »

Le comité de quartier avait fait circuler une pétition avant l’ouverture de la structure il y a près d’un an. Le Forum réfugiés a déménagé du boulevard Grosso pour la Madeleine en juin. « Nous avions recueilli plus de 2 000 signatures dans le quartier. »

Agnès, qui habite tout près du centre, évoque pêle-mêle, les détritus dans les caniveaux « et certains d’entre eux font leur besoin partout… On ne parle plus que ça dans l’immeuble, c’est un vrai problème. »

Lire aussi:  Immigration : « on ne se fie pas à l'intelligence des Français » selon Laurent Obertone (Vidéo)

« Parfois une centaine de demandeurs d’asile »

Sur le boulevard de la Madeleine, le sujet dérange. Un peu tabou. De ces problématiques épidermiques qui touchent à l’humain et à la qualité de vie. Les riverains oscillent entre compassion pour les demandeurs d’asile qui affluent au Forum réfugiés et sentiment d’insécurité. Voire plus. « On ne veut pas les mettre tous dans le même panier, parce que ce n’est pas le cas. Mais c’est compliqué de cohabiter avec une telle structure » , témoigne Célia. Elle est commerçante à la Madeleine. Braquée déjà deux fois. En octobre et en janvier. […]

Source Nicematin.com

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Une pensée sur “A Nice, les riverains n’en peuvent plus « des migrants suivent des femmes, font leurs besoins partout, bousculent les personnes âgées… »

  • 23 juillet 2019 à 13 h 59 min
    Permalink

    … ils sont dans la merde dans leurs pays pourris par la corruption …. ils auraient rêver d’en faire partie …. malheureusement pour eux les places sont déjà prises …. alors , après avoir “machetteté” leurs voisins et arnaqué sur “le bon coin” bon nombre d’européens ils tentent leur chance ailleurs … en Europe de préférence …. là ou ils ont déjà des connexions avec lesquelles ils pourront “magouiller” avec les allocations sociales …. alors pas étonnant qu’ils viennent foutre la merde chez nous parcequ’ils en ont rien à foutre de nous parcequ’ils sont rascistes des blancs ….

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com