Quand Céline Dion fait de la pub pour l’occultisme et la théorie du genre dans les vêtements pour enfants

Céline Dion, tout le monde la connaît, cette Canadienne qui est devenue l’une des chanteuses pop les plus connues au monde dans les années 90 avec sa chanson et mélodie principale « My Heart Will Go On » pour le film « Titanic ».

Aujourd’hui, elle est ambassadrice publicitaire de la marque de vêtements de mode « Celinununu », une nouvelle collection de mode pour enfants et bébés. Ce qui distingue ces vêtements, c’est leur « absence de spécificité sexuelle », en accord avec la théorie du genre.

En collaboration avec la marque « nununu », très populaire à Hollywood, ont été confectionnés des vêtements qui n’ont plus de différenciations sexuelles claires et peuvent être portés par les deux sexes. Les filles et les garçons devraient ainsi être libérés de leurs rôles « traditionnels » de genre et encouragés dans leur liberté individuelle.

Du moins, c’est ce que dit la campagne publicitaire. De nombreuses stars comme Jennifer Garner, Gwen Stefani ou Kourtney Kardashian soutiennent cette tendance en habillant leurs enfants selon cette mode unisexe. Des personnalités de renommée mondiale sont donc en train de faire avancer massivement la dissolution des identités naturelles de genre. C’est pourquoi cela vaut la peine de regarder de plus près cette marque de vêtements.

Quelque chose ne va pas du tout avec la ligne de vêtements « sans sexe » de la marque de mode mondiale « NUNUNU »
Céline Dion est le visage d’une nouvelle marque de mode « Pro Gender » pour bébés nommée « CELINUNUNU »

Il est intéressant de noter que le programme de « Celinununu » n’inclut pas seulement la neutralité sexuelle, mais que le film publicitaire de la campagne est aussi profondément imprégné d’une idéologie occulte. Céline Dion se faufile de nuit jusqu’à un dortoir de nourrissons et y découvre quelque chose d’apparemment inacceptable : des bébés vêtus de pyjamas roses et bleus.

Elle souffle de la poudre noire, tout change et devient sombre. Les bébés portent maintenant des bonnets avec des têtes de morts et des pyjamas sur lesquels il est écrit « New Order » c’est-à-dire « Nouvel Ordre ».

 

Les garçons sont habillés en bleu et les filles en rose. L’horreur absolue ! Céline est complètement dégoûtée.

Puis, Céline souffle autour eux un peu de «poudre noire» et tout change. Pour le pire.

Les figures «garçon» et «fille» sur le mur sont remplacées par le logo de la marque. Tout est maintenant noir, blanc et effrayant.

Ce bébé porte un chapeau avec des crânes. Oui, célébrons une nouvelle vie en lui faisant porter des symboles représentant la mort. Le maillot dit  « Nouvel Ordre… » Comme dans « Nouvel Ordre Mondial » ?

Une photo sur le site web de la marque « nununu », montre ce qu’elle entend par « Nouvel Ordre ». On y voit un enfant dont le visage est entouré par des mains squelettiques – c’est-à-dire par la mort elle-même – cachant un œil de l’enfant. « Nununu » est de toute évidence animée par une idéologie extrêmement douteuse.

De plus, la mode est conçue d’une manière suspecte, ce qui, outre les nombreux symboles occultes sur les vêtements, indique également des manœuvres pédophiles.

 

 

La symbolique « des yeux qui voit tout  » et des masques d’animaux, des représentations sataniques.

Par exemple, le t-shirt d’une petite fille porte l’inscription « Ho ! », qui est un terme argotique bien connu pour désigner une putain. Deux enfants ont également été photographiés sous l’enseigne « Let’s get physical » (en français : passons à l’étape physique) sachant que la chanson du même titre parle de sexe.

Ces représentations ne sont en aucun cas hasardeuses, cela est confirmé sur le compte Instagram de « nununuworld ». Il y a beaucoup d’images, de peintures sinistres et inquiétantes qui représentent la sexualisation des enfants et le culte du diable. Ainsi, l’hommage au dieu occulte Baphomet, qui est vénéré comme Satan, joue un rôle important dans de nombreuses images.

Une fillette avec des bois. Un bébé avec un chapeau à cornes du diable. C’est trop mignon….

On le voit aussi au fait que de nombreux enfants sont représentés sur la page Instagram de « nununuworld » avec des cornes ou une tête de chèvre. Baphomet, qui représente les pouvoirs des Ténèbres, n’est pas seulement décrit comme un démon ailé avec une tête de chèvre à cornes, mais aussi comme un être bisexuel aux organes masculins et féminins.

En conséquence, le changement de sexe a une tradition satanique ancienne. Il est donc évident que les mouvements de propagande de la théorie du genre qui vont à l’encontre des sexes définis ont leur origine dans le satanisme. Et le but du satanisme est évidemment l’abus ainsi que la torture et la destruction des êtres humains.

Monseigneur John Esseff, prêtre du diocèse de Scranton en Pennsylvanie, qui est aussi exorciste officiel, met en garde de toute urgence contre la mode occulte du « Celinununu ». Selon lui, la dimension démoniaque qui se cache derrière une telle ligne de vêtements va très loin. Il a confirmé auprès du « Registre national catholique » que le flou délibéré des identités et l’évolution qui y mène sont « sataniques ».

Nous vous quittons avec une excellente citation de Monseigneur John Esseff : « Quand un enfant est né, quelle est la première chose qu’on dit de cet enfant ? C’est un garçon ou une fille. Dire cela est la chose la plus naturelle au monde. Mais dire qu’il n’y a pas de différence, c’est satanique. (…) Je suis convaincu que la façon dont cette histoire de genre se propage est démoniaque, c’est mal. Je ne sais même pas combien il y a de genres en ce moment, mais seulement deux d’entre eux ont été créés par Dieu. »

Source Kla TV  Aphadolie

Le compte Instagram de la marque contient également diverses images et peintures qui sont étiquetées #inspiration. Presque toutes sont effrayantes, dérangeantes et pleines de symboles faisant référence aux pratiques les plus sombres de l’élite occulte.

Oui, c’est sur le compte Instagram d’une marque de vêtements pour enfants qui est extrêmement populaire à Hollywood.

Un crâne d’animal utilisé pour faire le signe d’un œil : L’inspiration parfaite pour les vêtements d’enfants, n’est-ce pas ?

La légende de cette image est « Désire Caché ». Ma légende serait : « Qu’est-ce qui ne va pas chez ces gens ? »

 

Publié par alter INFO

 

Plus de partages

Une pensée sur “Quand Céline Dion fait de la pub pour l’occultisme et la théorie du genre dans les vêtements pour enfants

  • 13 mai 2019 à 20 h 08 min
    Permalink

    Nous devons trouver et rendre la monnaie de sa pièce à cette élite mondiale qui veut exterminer 95% de l’humanité.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :