Un avocat influent dépose plainte contre Merkel pour génocide contre le peuple allemand

Avec un procès contre Angela Merkel et ses disciples « pour participation au génocide au détriment des peuples allemands », le célèbre avocat allemand Wilfried Schmitz fait sensation !

Si vous me lisez parfois, vous aurez compris que j’ai sauté de joie en lisant la nouvelle, et que je lui ai immédiatement écrit pour lui exprimer mon admiration. Je n’étais pas la seule. Voici sa réponse :

Madame, Monsieur,

Compte tenu de la réaction incroyable et jusqu’à présent exclusivement positive au projet que je viens de publier, je ne suis plus en mesure de répondre en temps et en heure à tous mes emails. Merci de votre compréhension.

Dans un second message : La plainte a déjà été lue plusieurs centaines de milliers de fois. Même un petit canal YouTube, qui hier, comptait déjà plus de 120.000 visites et a ensuite – prétexte manifeste – été annulé par YouTube pour « Hate Speech » a eu lui aussi un succès incroyable.

(Depuis plusieurs années jamais musique n’a été si douce à mes oreilles.)
Ce projet audacieux, il le mène pour ses concitoyens, bien entendu. Il a étudié le droit international en Allemagne. Logique. Si le procès fait du bruit, et j’en suis persuadée, il aura des conséquences pour nous tous.

Je parcours une interview de l’avocat par Liberty and Peace Now ! « Vous n’avez pas seulement porté plainte contre plusieurs membres du gouvernement fédéral, mais aussi contre « tous les procureurs » attachés au procureur général du district fédéral et appelés à participer aux procédures pénales engagées de ce fait, pour présomption d’entrave à la justice dans le cadre de leurs fonctions conformément aux §§ 258, 258a du code pénal, contournement de la loi conformément au § 339 du code pénal ainsi que pour toutes les autres infractions pénales y relatives. En restera-t-il quelques-uns pour suivre votre acte d’accusation ?“

«Du point de vue historique, il est impératif que soient enfin révélés les véritables fondements de l’immigration en masse de fin août / début septembre 2015», explique le défenseur des droits de l’homme, qui n’est-membre d’aucun parti. Cette plainte repose sur la présomption de génocide conformément au § 6 alinéa 1 n ° 3 du code pénal international (VStGB).

« Celui qui, dans le but détruire en tout ou en partie, un groupe national, racial, religieux ou ethnique, le place dans des circonstances propres à causer tout ou partie de sa destruction physique sera passible de la réclusion à perpétuité.»

La plainte pénale contre la chancelière  et tous ses subordonnés impliqués dans la mise en œuvre / l’exécution de ses ordres ainsi que de ceux des autres autorités allemandes / agences fédérales pour leur participation au génocide au détriment des peuples allemands § 6 Abs. 1 N ° 3 du Code pénal international (VStGB) a été adressée au Procureur général, Dr. med. Peter Frank à la Cour fédérale de Karlsruhe.

(Source: https://www.compact-online.de/rechtsanwalt-verlagagt-merkel-und-ihre-globalpolitischen-pyromanen-wegen-voelkermord/)

Depuis le début de l’afflux des réfugiés en 2015, plus de 1 000 poursuites pénales pour trahison (CDU) ont été déposées contre la chancelière auprès du parquet fédéral de Karlsruhe. Elles ont tous été rejetées comme « sans fondement ». A présent, le célèbre avocat allemand Wilfried Schmitz a engagé des poursuites pénales contre Merkel et ses thuriféraires officiels pour participation au génocide au détriment des peuples allemands.

Schmitz avait passé son deuxième examen d’État, entre autres, devant Andrea Combé, l’une des meilleures avocates pénales allemandes, connue dans tout le pays grâce à sa défense d’office dans le cadre du procès de Kachelmann.

https://www.google.com/search?q=proc%C3%A8s+de+Kachelmann&oq=proc%C3%A8s+de+Kachelmann&aqs=chrome..69i57.1682j0j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Schmitz lui-même s’est fait connaître grâce à plusieurs plaintes pour participation à la guerre en Allemagne. Référence de choix ! Il requiert la réclusion à perpétuité: « Toute personne ayant l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, racial, religieux ou ethnique en tant que tel, est passible d’une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Quels étaient les véritables intentions de ces laissez-passer incontrôlables dès août/septembre 2015vers l’Allemagne et tous les autres pays de L‘UE ?

De fin août à début septembre 2018, l’autorisation d’immigration de masse était-elle vraiment un acte humanitaire, comme on veut nous le faire croire, ou la suspension provisoire de la gestion efficace des frontières, poursuivait-elle, en fait, des objectifs qui permettent de conclure à la mise en œuvre de l’article 6, paragraphe 3, du code pénal international (VStGB)?

J’exprime ma compassion à toutes les personnes forcées de quitter leur pays à cause de la guerre et de leur grande détresse, mais ne s’étend en aucun cas aux terroristes et criminels qui bénéficient du statut de réfugiés suite à des actes criminels et / ou pour échapper aux poursuites dans un pays tiers. Je souhaite contribuer à sensibiliser les citoyens de ce pays au contexte dans lequel les grandes vagues de réfugiés qui affluent en Europe depuis des années, et en particulier l’Allemagne, doivent clairement être placées.

Je revendique ce droit du fait de ma naissance dans ce pays, et de ma conviction que le déclenchement de ces flux migratoires n’est en définitive qu’une forme de guerre moderne, ne servant qu’à la réalisation d’objectifs géopolitiques, nuisant gravement à la paix, mettant en danger l’Europe, le Moyen-Orient et, finalement, le monde entier. S’il existe des groupes d’intérêts qui, par calcul politique, ont engendré les causes de ces vagues de réfugiés, il est grand temps de les démasquer et de les traduire en justice.

Je voudrais rappeler en introduction que le § 6 du code pénal international (VStGB) stipule ce qui suit (citation):

Toute personne qui, dans l’intention de détruire un groupe national, racial, religieux ou ethnique en tant que tel,

  1. tue un membre du groupe.

  2. cause à un membre du groupe un grave préjudice physique ou mental, notamment du type spécifié au § 226 du code criminel.

  3. condamne le groupe à des conditions de vie pouvant entraîner sa destruction physique totale ou partielle, sera passible de l’emprisonnement à vie.

Lire aussi:  La Cour de justice de l’UE renforce le droit des réfugiés aux prestations sociales

Le rapport « La crise migratoire en tant que problème constitutionnel fédéral » du professeur dr. jur. Dr. pol. Udo Di Fabio, juge émérite à la Cour constitutionnelle fédérale du 8.1.2016, a déjà indiqué, entre autres (citation): « La loi fondamentale garantit à toute personne qui se trouve sur le territoire de la République fédérale d’Allemagne et est soumise à son pouvoir de domination, un traitement décent (article 1 paragraphe 1 GG).

Cependant, la loi fondamentale ne garantit pas la protection de l’ensemble de la population mondiale avec des permis d’entrée, légaux ou non. Une telle obligation juridique illimitée n’existe ni en droit européen ni en droit international. La Fédération n’est pas susceptible de prendre de tels engagements illimités.

Une obligation de protection universellement garantie et illimitée irait au-delà de l’institution de l’autodétermination démocratique et, en définitive, du système juridique international, dont la capacité à assurer la paix repose sur des États territorialement délimitables et responsables.  »

XII. Si la crise migratoire n’est pas gérée par des mesures juridiques ou judiciaires européennes (procédure d’infraction) efficaces, la Fédération est tenue d’assurer la sécurisation légitime de ses frontières, afin de préserver l’ordre constitutionnel, la protection, le contrôle des éléments de la structure étatique n’étant pas possible au sens premier de la conservation de l’identité de la jurisprudence du Tribunal constitutionnel fédéral (BVerfG).

Le point « Refus et autorisation d’entrée conformément au § 17 de la loi sur l’asile » du service scientifique du Bundestag allemand indique également que la base juridique sur laquelle le gouvernement fédéral a appuyé les « permis d’entrée » à partir de la fin août / début septembre 2015 est confuse. Toutefois, si ces migrations de masse sont correctement placées dans le contexte historique, ces évaluations vont au-delà de la dimension et de la problématique réelles de cette évolution et sont donc, au final, dénuées de pertinence.

Dans son livre « Guerre, terreur, domination du monde – Pourquoi l’Allemagne doit mourir », Monika Donner expose la véritable histoire de la Première Guerre mondiale, sans laquelle la connaissance de la situation actuelle est incompréhensible, le livre est si bien élaborée qu’il ne reste rien à ajouter.

Une spéculation parfaitement réfléchie est à l’origine du génocide commis depuis le 11 septembre au Proche / Moyen-Orient, en particulier contre les Iraquiens.

La base centrale du pouvoir politique mondial est aux Etats-Unis, et c’est notre système politique corrompu qui est la plus grande puissance derrière les efforts de mondialisation radicale et le travail de dissidence contre la population active. Leurs ressources financières, leurs ressources politiques, sont illimitées, leurs ressources médiatiques inégalées et, surtout, surtout, la profondeur de leur immoralité est absolument démesurée.

Depuis le début de la migration de masse provoquée par les guerres et la déstabilisation américaines, entre juillet 2015 et juillet 2016, plus de 1,5 million de migrants du Moyen-Orient et d’Afrique sont arrivés en Europe. Ainsi, l’objectif de la première année a été atteint.

Selon Johannes Hahn, commissaire européen, 20 autres millions sont en attente. Dans son livre, Blueprint for Action, Thomas Barnett explique clairement comment traiter les « irrationnels » opposés au mélange de races imposé par les États-Unis. « Bâtardisation des cultures » et abandon des identités ethniques. La recommandation de Thomas Barnett est succincte: « Tuez-les. »

Il y a donc lieu d’assassiner ceux qui exercent leur droit naturel de résister activement aux ambitions racistes eugéniques et à l’extinction de leur race, de leur culture et de leur nation. En d’autres termes, quiconque se soucie trop de préserver ce qui constitue son environnement social antérieur, même ses moyens de subsistance, développés et défendus par de nombreuses générations, doit être tué du point de vue de la clique mondialiste.

Puisque l’Allemagne est la cible principale de la bombe démographique ou de la migration de masse organisée, nous sommes témoins du fait que c’est contre les Allemands que se dirige probablement le racisme le plus abominable du 21ème siècle: un génocide rampant.

La base de ce génocide est apparemment le plan eugéno-raciste publié par l’anthropologue américain de l’université de Harvard, le docteur Earnest Hooton, dans les années 1940. Entre autres choses, il propose expressément de dissoudre l’ethnie allemande, de massacrer la horde nazie et de détruire le cadre national par un processus d’extraction.

C’est exactement ce qui a été reproduit dans un article du 11 octobre 1944 du New York Times. Les derniers mots de Hooton sont: « Les seuls bons Allemands sont les morts.  Quoi qu’il en soit, les Allemands restés en Allemagne doivent être détruits et évacués du pays. Celui qui veut supprimer un peuple planifie un génocide (rampant).

La Convention internationale du 9 décembre 1948 sur la prévention et la répression du crime de génocide définit le crime de génocide comme « un acte commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux en tant que tel ». Cette action ne doit répondre qu’à l’un des cinq critères. À ce stade, il ne faut mentionner qu’une chose: «l’imposition délibérée pour le groupe de conditions de vie pouvant entraîner leur destruction physique, en tout ou en partie».

Le docteur Hooton a donc suggéré que les Allemands soient éjectés de leur propre pays. Thomas Barnett recommande la migration massive de personnes à la peau foncée vers l’Europe dans le but de créer une race brun clair. La prédominance d’une race hybride brun clair irait sans doute de pair avec l’extinction progressive de la race. Cette migration de masse destinée à créer une race brun clair a été déclenchée par la déstabilisation et les guerres menées par les États-Unis.

Lire aussi:  Le ministre italien de l'intérieur explique la nouvelle politique de migration plus sévère (Vidéo)

C’était prévisible et, à l’invitation de la chancelière allemande, se déroule principalement en Allemagne.
Elle impose au groupe allemand des conditions de vie par le biais d’une emprise qui augmente rapidement, entraîne au moins partiellement la destruction physique du peuple allemand sous sa forme actuelle.

Apparemment, le plan de croisement de Hooton est au moins partiellement devenu réalité et c’est un génocide rampant qui est commis contre les Allemands. La chancelière en était-elle consciente quand mi-2015, elle a invité des millions d’étrangers en Allemagne et insisté pour l’ouverture des frontières?

C’est un tribunal pénal qui devra répondre à cette question !

Le complexe militaro-industriel des USA, contre lequel le président américain Eisenhower a explicitement et publiquement mis en garde, est un facteur fondamental du gouvernement fantôme, accélère la mondialisation des États-Unis et plonge le monde entier dans ces guerres que JFK, son successeur, voulait empêcher par tous les moyens.

La conspiration monolithique et impitoyable contre laquelle JFK avait mis en garde la communauté internationale, est responsable de sa mort. Par conséquent, John F. Kennedy est la preuve ultime, car irréfutable et personnifiée, à la fois de l’existence de ladite conspiration et des activités anti-démocratiques et illicites de la clique mondialiste.

Tout d’abord, JFK a mis au jour la conspiration en la nommant expressément comme telle. Deuxièmement, il a essayé avec succès de la renverser et de préserver la paix. Troisièmement, c’est précisément pour cette raison qu’il a été assassiné. Quatrièmement, les conspirateurs ont dissimulé leur coup en propageant la thèse grotesque d’un seul auteur.

Cinquièmement, sur la recommandation de la CIA, les détracteurs de la théorie mensongère dûment prouvée ont été dénoncés comme les théoriciens du complot.

Sixièmement, la clique mondialiste conspiratrice continue à mener la guerre et à semer la terreur dans le monde entier, elle devra répondre de l’holocauste irakien et, comme on s’y attendait, elle favorise le génocide rampant contre les Allemands.

Septièmement, sous l’impulsion de la clique mondialiste, les détracteurs de la mondialisation américaine sont encore stigmatisés et considérés comme fanatiques théoriciens du complot. Bien que la mondialisation américaine soit évidente et que des stratèges américains tels que Thomas Barnett l’admettent ouvertement. Et huitièmement, tous ceux qui se rebellent contre la destruction de leur culture risquent purement et simplement la mort.

Ceci étant, une pratique de complot est sans aucun doute gérée par la clique mondialiste. Les guerres, la terreur, les meurtres politiques, l’endoctrinement, le génocide et les menaces de mort contre ceux qui s’opposent activement à la mondialisation américaine indiquent clairement que les membres de la clique mondialiste et leurs hommes de main, parfaitement lucides, sont de véritables psychopathes, c’est-à-dire atteints de troubles mentaux au sens clinique et psychologique (Fin de citation).

Selon mon expérience et mon inébranlable conviction, les Allemands sont extrêmement coopératifs, mais aucun gouvernement n’a le droit de décider, par-dessus la tête de la population, d’abolir complètement la protection des frontières, même temporairement.

Combien d’attentats terroristes et autres crimes abominables auraient pu être évités si le gouvernement fédéral n’avait pas autorisé, pendant des mois, des masses d’étrangers à pénétrer à l’intérieur du pays sans aucune preuve d’identité – et sans aucun contrôle à l’entrée.

Y a-t-il même une nation dans le monde qui envisagerait une telle ouverture pour tous sans aucun contrôle? Surtout si ces flux de réfugiés proviennent de pays comme la Syrie, où des gangs terroristes quasiment financés par de riches pays voisins, ont été impliqués dans les crimes les plus monstrueux commis depuis des années?

Quelle famille hébergerait sous son toit une personne dont elle ignore tout le passé? Et pour quel motif un honorable Syrien, par exemple, devrait-il jeter/perdre/détruire son passeport? J’insiste également sur le fait que le droit international et la paix dans le monde ne peuvent être sauvegardés qu’en créant une alliance de paix sur toute la plaque eurasienne et en empêchant ensuite les États européens de se battre les uns contre les autres et contre leurs voisins russes. Ces alliances ont été freinées au cours des 120 dernières années, avec des conséquences fatales pour la paix dans le monde.

« La plus terrible de toutes les guerres [la Première Guerre mondiale] a abouti à un traité de paix qui n’en est pas un, mais la continuation de la guerre. L’Europe mourra à cause de ce traité si elle ne choisit pas la raison comme conseiller  » (Anatole France)

Merci, Maître Schmitz: Merci pour Maria, merci pour Susanne, pour toutes les femmes violées la nuit du nouvel an 2016, merci pour Gabriele, Karin, Margit, merci pour Louise, Valentine, Anne et toutes les autres. Merci pour Damien, François, Jean-Pierre, Gabriel, Jean-Baptiste et Jessica, pour Aurélie Fouquet, pour Clarissa Jean-Philippe. Pour Maurane et Laura, pour toutes les victimes des attentats de Paris, de Bruxelles, d’Ouagadougou, de Bagdad, de Damas, de Londres, de Nice, de Hambourg, de Mogadiscio et toutes, toutes les autres.

Merci pour nos enfants. Merci.

Anne Schubert

Source Riposte Laïque

 

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :