Allemagne : Un migrant érythréen de 26 ans remercie la famille qui l’a accueilli en poignardant leur enfant de 11 ans en criant : “Meurs, Meurs, Meurs !”

Un migrant érythréen de 26 ans a remercié une famille allemande qui l’avait accueilli chez eux en Bavière en poignardant leur enfant de 11 ans avec un couteau à pain à plusieurs reprises et en criant “meurs, meurs, meurs !”.

Le réfugié Abdulrahman M. (26 ans) a été gentiment accueilli chez l’Allemande Tina K. (34 ans). Pourtant, le 25 juillet 2018, il a poignardé son fils Paul (11 ans) avec un couteau à pain. L’enfant a été grièvement blessé et a survécu (…) Cette semaine, le demandeur d’asile érythréen doit comparaître devant le tribunal de Passau (Bavière) pour tentative de meurtre.

Après sa fuite d’Erythrée, Abdulrahman M. a vécu avec d’autres réfugiés dans une maison multifamiliale à Vilshofen. Tina K. (34 ans) vivait avec son mari et ses deux fils dans la même maison et s’occupait des réfugiés, écrivent les médias allemands dont Die Welt et Süddeutsche Zeitung.

Selon le procureur, Abdulrahman M. a attiré le fils de son hôte dans une embuscade au domicile parental. Il visait en fait la mère de Paul, mais elle faisait ses courses avec les autres réfugiés à l’époque.

Le demandeur d’asile a demandé au garçon où était sa mère et l’a poussé dans le salon. Là, il l’a renversé et a sorti un couteau à pain qu’il avait gardé caché jusque-là. M. aurait crié “meurs, meurs, meurs” quand il a poignardé le garçon. Paul a réagi sans crainte et s’est défendu pendant l’attaque au couteau.

Le chien de la famille – un terrier – lui a finalement sauvé la vie. Il a mordu l’agresseur. Alors Paul a pu se sauver et s’enfuir de la maison. M. n’a pas arrêté la poursuite jusqu’à ce que le garçon puisse arrêter une voiture sur la route. Paul a été grièvement blessé au cou, aux bras et aux jambes. Il a dû subir une opération d’urgence. Il avait une coupure de 15 centimètres au niveau du cou.

Dix mois après les faits, le garçon a encore de graves problèmes psychologiques et des problèmes de concentration, a dit son père. Il est retourné à l’école depuis quelques semaines après avoir été admis dans une clinique spécialisée pendant des mois.

“La mère du garçon a dit : ‘Nous avons toujours aidé Abdulrahman. Nous ne comprenons pas pourquoi il nous a fait cela’”, a rapporté Jungefreiheit.de.

Lire aussi:  Genève, "le vivre ensemble" : Une ado rouée de coups par quatre hommes

—————-

Le procès contre un homme de 26 ans a débuté ce matin au tribunal régional de Passau. Le réfugié érythréen est accusé de tentative de meurtre. Il aurait tenté de tuer un garçon de 11 ans avec un couteau à Vilshofen (district de Passau) en juillet dernier.

Selon les déclarations de l’accusé, l’attaque aurait visé la mère du garçon. Le point de discorde entre le jeune homme de 26 ans et la mère serait lié à une vidéo de téléphone portable montrant l’Africain nu. Cette vidéo aurait fait le tour des médias sociaux. Abdul M. soutient que l’habitante de Vilshofen s’est moquée du réfugié et l’a offensé.

L’accusé reste silencieux devant le tribunal

L’accusé n’a fourni aucune information sur le crime lui-même. Selon le ministère public, l’homme est entré dans le logement familial armé d’un couteau. Après un bref échange avec le garçon, le réfugié a perdu la tête et a poignardé l’enfant de onze ans. Celui-ci a subi des coupures au cou, aux bras et aux jambes. […]

Le jeune garçon souffre de problèmes psychologiques

Le père de l’enfant a confirmé au Bayerischer Rundfunk que l’enfant de onze ans avait encore de graves problèmes psychologiques dix mois après le crime. Le garçon a passé plusieurs mois à l’hôpital et il n’est retourné à l’école que depuis quelques semaines.

Selon les rapports médicaux, il souffre du syndrome de stress post-traumatique. Il a peur des ténèbres, des gens à la peau sombre, d’être seul, il ne peut plus se concentrer et il est parfois apathique. Le juge qui présidait l’audience a annoncé que l’enfant devrait quand même témoigner devant le tribunal. Toutefois, seulement si l’accusé et le public n’étaient pas présents.

Lire aussi:  Immigration : « on ne se fie pas à l'intelligence des Français » selon Laurent Obertone (Vidéo)

Le procès de quatre jours se poursuivra jeudi. Au total, 13 témoins et deux experts seront entendus. Le verdict est prévu pour le 6 juin.

(…)

Sources : Fdesouche / Br.de / Infowars, le 17 mai 2019 – Traduction Nouvelordremondial.cc

 

Plus de partages

Une pensée sur “Allemagne : Un migrant érythréen de 26 ans remercie la famille qui l’a accueilli en poignardant leur enfant de 11 ans en criant : “Meurs, Meurs, Meurs !”

  • 20 mai 2019 à 0 h 18 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook:

    Bonjour,

    Ah bon ? La mère de l’enfant ne comprend toujours pas pourquoi ce sauvage arabe a commis un tel acte. Simplement parce que pour ces gens, la valeur de la vie humaine n’a absolument pas le même sens qu’à peu près partout ailleurs. Ces êtres sont inhumains et devraient être traité comme tel.

    Bien à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :