Un parti danois présente son plan visant à mettre fin à l’asile jusqu’en 2025

Selon le Parti du peuple danois, le plus important parti d’extrême droite du Danemark, un arrêt complet de l’asile d’une durée de cinq ans jusqu’en 2025 réduira l’afflux de 4 000 migrants par an, tout en permettant à l’État de gagner 300 millions de dollars.

Le Parti populaire danois (DF), de droite, a présenté un plan visant à mettre un terme complet à l’asile jusqu’en 2025.

Dansk Folkeparti vil have et asylstop og en højere ældrecheck!

Dansk Folkeparti vil have et asylstop og en højere ældrecheck! Med pengene for et asylstop kan vi hæve ældrechecken med brutto 11.000 om året! Penge fra mindre indvandring lige over til de ældre, der har mindst! Enig i forslaget? Så del!

Gepostet von Kristian Thulesen Dahl am Donnerstag, 23. Mai 2019

Si le projet du DF fait son chemin, les demandeurs d’asile arrivant au Danemark via l’Allemagne et la Suède seraient rejetés et invités à faire une demande dans les pays qu’ils viennent de traverser, qui sont parfaitement sûrs. S’ils choisissent toujours de rester au Danemark, une expulsion sera négociée contre paiement.

“Dans les années à venir, nous ne voulons pas que les personnes demandent l’asile directement au Danemark . Cela signifie que si vous arrivez à la frontière danoise en provenance d’un pays pacifique, typiquement allemand, alors on vous demandera de demander l’asile en Allemagne”, a expliqué à la radio danoise le président du parti du peuple danois, Kristian Thulesen Dahl.

Selon lui, la Convention sur les réfugiés n’empêche pas le Danemark d’envoyer des personnes dans des pays considérés comme sûrs. Par conséquent, le Danemark utilisera les contrôles aux frontières pour renvoyer les demandeurs d’asile, par exemple, en Allemagne. Selon Thulesen Dahl, l’Allemagne devrait accepter la proposition, car les Allemands sont “fatigués des personnes voyageant dans six à sept pays sûrs avant de demander l’asile”.

“La question est de savoir combien tenteront encore de venir au Danemark si elles savent que nous allons de toute façon les renvoyer”, a expliqué Thulesen Dahl.

Selon Thulesen Dahl, ce plan ne viole ni l’accord de Schengen ni le règlement de Dublin. Il a expliqué que le système Dublin, selon lequel le premier pays dans lequel un demandeur d’asile s’intègre est habituellement responsable du traitement de son cas, s’est “effondré” au cours des dernières années.

Selon le Parti du peuple danois, un arrêt de l’asile entraînera une réduction de 4 000 demandeurs d’asile chaque année au Danemark, ainsi qu’une enveloppe supplémentaire de 2 milliards de couronnes danoises (300 millions de dollars) dans les coffres de l’État.

Lire aussi:  Ce que le mainstream dissimule : Les femmes syriennes réclament le retour des hommes

Sur cet argent, le FD suggère d’allouer 1,5 milliard de couronnes danoises (220 millions de dollars) pour l’augmentation des prestations de retraite à 11 000 couronnes suédoises supplémentaires (1 650 dollars), le reste devant servir à payer les pays voisins pour l’accueil des demandeurs d’asile.

“Nous savons que cela va coûter de l’argent, mais il y a une prime qui y est associée. Nous économiserons beaucoup lors de la procédure d’asile, et nous pourrons ensuite accroître les efforts du Danemark de sorte à aider beaucoup plus les régions voisines dans le besoin “, a expliqué Thulesen Dahl.

[…]

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Source Sputnik

 

Plus de partages

Une pensée sur “Un parti danois présente son plan visant à mettre fin à l’asile jusqu’en 2025

  • 26 mai 2019 à 14 h 16 min
    Permalink

    Commentaire mit en partage de cet article sur mon compte Facebook:

    Bonjour,

    Souvent ici au Sénégal, je le dis tout net. Les européens n’ont pas bien évalué ce que signifiait l’accueil des migrants, ni ce que la représentait en coût financier, ni au niveau choc culturel, ni au niveau éducatif de la manière dont l’on doit se comporter dans un pays européen démocratique.

    C’est ainsi que les migrants arrivent avec plein d’idées préconçues qui leur ont été transmises par ceux ayant ou vivant en Europe, dans le style qu’en Europe l’on peut vivre royalement en tant qu’assisté et c’est un langage parlant, si l’on pense qu’ici au Sénégal, plus de 50% de la population qui serait normalement active ne trouve pas de travail, puis que n’existe à quelques rares exceptions près suivant les secteurs, aucun plan de financement de retraite et plus largement, aucun statut d’assisté financièrement par l’Etat sénégalais, soit pas de caisse chômage, ni aide sociale, ni allocations familiales, ni congés paternité ou maternité, aucune aide au soins (j’ai entendu que l’actuel Président du Sénégal M. Le Président Macky Sall tentait une perçée dans ce sens pour la population au niveau de soins médicaux communautaires, mais c’est tout).

    Alors pensez donc, l’Europe prend toute votre vie en charge, alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin, demandons plus, soit des ghettos ou l’on pourra pratiquer la charia, puis la reconnaissance du port du voile, de la polygamie, de la suprématie de la Vérité du Coran sur toutes les autres formes de pensées et de religions, etc …

    Pourtant ces sans domicile, ne sont pas loin d’êtres également des sans cultures, en tous cas pas des mécanismes qui régissent les pays européens, dont la Suisse, car ils seraient alors qu’en Suisse à une certaine période de son histoire, le culte juif était proscrit, tout comme dans le canton de Vaud, le catholicisme fut proscrit, les lieux de cultes catholiques étant tolérés pour autant qu’ils se déroulent dans des maisons privées et sans aucun signe extérieur.

    Par exemple la cathédrale de Lausanne, je n’ai plus les dates, mais les catholiques n’ont je crois pu faire une messe qu’au tournant du 21ème siècle, mais pas durant les au moins deux cents en précédent.

    Alors, comment les migrants peuvent imaginer que les résidents permanents de l’ensemble du continent européen soit disposé à leur octroyer tous les droits dans un laps de temps de immédiatement et tout de suite, qui n’est plus une simple doléance, mais de la pure exigence, d’enfants trop gâtés.

    Le drame étant, que l’Europe était impréparée mais en Europe l’on apprends vite et le retour de bâton risque au moins d’être aussi subit et violent que les démonstrations violentes que certains migrants font subir aux populations européennes tolérantes et pacifistes jusque-là, et cette fois sans faire dans la dentelle en mettant tous les migrants dans le même sac et de jeter dans la même foulée, ce sac au puit.

    Bien à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :